La Chine affiche sa plus faible croissance en près de dix ans !

La Chine affiche sa plus faible croissance en près de dix ans !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 octobre 2018 à 11h36

L'impact de la guerre commerciale entre Washington et Pékin commence à se faire ressentir, puisque la croissance chinoise est ressortie à 'seulement' 6,5% en rythme annuel pour le troisième trimestre 2018, d'après le Bureau national de la statistique. Il s'agit de la plus faible performance depuis le premier trimestre 2009 pour l'économie chinoise. Les économistes de la place anticipaient une expansion un peu plus importante, de l'ordre de 6,6% sur le troisième trimestre, après une croissance de 6,7% sur le second trimestre. En revanche, l'objectif officiel de la Chine d'une croissance annuelle 2018 de 6,5% demeure à portée, le consensus des économistes se situant pour sa part à 6,6%.

Guerre commerciale et demande domestique en berne

L'économie chinoise souffre donc de la guerre commerciale avec les USA, qui affecte les exportations, mais également d'une demande domestique trop faible. La hausse des coûts du crédit pour les entreprises a par ailleurs pesé...

Mesures de relance

Yi Gang, gouverneur de la banque centrale chinoise, a estimé que les valorisations boursières ne reflétaient plus les réalités économiques. Yi et les régulateurs chinois ont par conséquent annoncé des mesures ciblées, destinées à atténuer l'impact des problèmes de financement des entreprises et à inciter les banques commerciales à accorder plus de crédits aux entreprises privées. L'indice SSE chinois (Shanghai Composite), qui perdait plus de 1% en début de journée, a terminé la séance sur un rebond de 2,6% à 2.550 points.

Situation au point mort avec les Etats-Unis

Rappelons que la situation est au point mort entre les Etats-Unis et la Chine, du point de vue commercial. Les deux pays se sont imposés des taxes additionnelles réciproques sur les importations. Washington a mis en application fin septembre des taxes additionnelles de 10% portant sur 200 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises - allant des produits alimentaires aux composants TV. Il est prévu qu'elles montent à 25% au 1er janvier 2019.

Pire, Trump menace de mettre en oeuvre la phase suivante. Cette phase ultime porterait sur 267 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires. En comptant les 50 Mds$ de bien chinois déjà taxés cet été et ces 200 Mds$, cette 'phase 3' reviendrait à taxer la totalité des importations chinoises, qui ont atteint plus de 500 Mds$ en 2017... De son côté, la Chine avait initialement décidé de taxes supplémentaires sur 50 Mds$ de produits US, avant d'y ajouter une liste de 60 Mds$ suite aux dernières mesures décidées par Trump. Le Président américain a estimé encore récemment que la Chine n'était 'pas prête' à un accord...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.