La débâcle continue sur l'EPR Areva d'Olkiluoto 3

La débâcle continue sur l'EPR Areva d'Olkiluoto 3©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 octobre 2017 à 10h21

L'énergéticien finlandais TVO devra attendre jusqu'au mois de mai 2019 pour que l'EPR d'Olkiluoto 3 affiche une production électrique régulière, alors que le calendrier précédent évoquait la fin 2018. Le groupe se dit une fois de plus extrêmement déçu de cet énième retard. Le consortium Areva-Siemens, qui bâtit le réacteur, a averti son client que le raccordement aura lieu en décembre 2018 et que l'unité ne produira de façon stable que cinq mois plus tard. TVO rappelle que l'EPR d'Olkiluoto 3 aurait dû commencer à produire au printemps 2009. Le cap des dix ans de retard serait donc atteint.

EDF a pour sa part confirmé ce matin que le réacteur de son propre EPR, à Flamanville, démarrera au 4ème trimestre 2018. Il aurait dû être mis en service six ans plus tôt, pour un prix trois fois inférieur au budget désormais anticipé, 10,5 MdsE. Le groupe français, qui doit récupérer la branche réacteurs d'Areva, Areva NP, a négocié d'être immunisé des conséquences du désastreux chantier d'Olkiluoto 3 en Finlande. TVO craint de son côté que le démantèlement d'Areva et l'inclusion du passif d'Olkiluoto 3 dans une structure gérée en extinction ne compromette la fin de son chantier, par manque de moyens humains et financiers. Des actions en justice sont en cours entre le client et son fournisseur, qui se rejettent mutuellement la faute du retard accumulé.

 
1 commentaire - La débâcle continue sur l'EPR Areva d'Olkiluoto 3
  • avatar
    raisonnons -

    et il y en encore des gens pour se fier au lobby nucléaire français et ses prédictions? la France a perdu 30 ans dans la recherche de solutions alternatives ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]