La dégradation de Moody's pèse sur Casino

La dégradation de Moody's pèse sur Casino©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 03 juin 2019 à 12h06

Les mauvaises nouvelles se succèdent pour Casino, dont le titre rechute de 1,2% à 33,65 euros ce lundi à la mi-séance. Après Standard & Poor's, c'est au tour de Moody's d'enfoncer le clou sur le distributeur. Inquiète pour la gouvernance de Casino alors qu'une procédure de sauvegarde a été ouverte pour sa maison mère Rallye et les holdings de tête de la galaxie de Jean-Charles Naouri, l'agence de notation a abaissé vendredi sa note de crédit de Casino de Ba3 à B1, correspondant à catégorie "high yield" (hautement spéculative).

Et Moody's pourrait encore dégrader davantage le groupe français à l'avenir, alors que la perspective associée à sa note est "négative". "Nous estimons que la restructuration de la dette du principal actionnaire de Casino et de ses sociétés holding de contrôle crée des incertitudes supplémentaires à un moment où les conditions de marché dans le retail en France restent extrêmement difficiles, et qu'elle augmente le risque d'exécution pour le désendettement de Casino", a précisé l'agence américaine.

Mercredi dernier, S&P avait abaissé la notation du distributeur français de deux crans, de 'BB-' à 'B', tout en menaçant de la réduire à nouveau en la plaçant sous surveillance 'négative' pour prendre en compte le risque d'un enlisement de la procédure de sauvegarde de Rallye et de l'impact négatif de cette situation pour la fille. S&P s'inquiétait notamment de l'éventualité de compensations à l'avantage des créanciers de Rallye en contrepartie d'une renégociation de la dette. "Le résultat pourrait au final se faire aux dépens de Casino, étant donné qu'il est le principal actif et qu'il génère la quasi-totalité des bénéfices et des cash-flows pour le groupe ombrelle", avait indiqué l'agence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.