La Fed maintient le statu quo, Powell voit la reprise US fléchir

La Fed maintient le statu quo, Powell voit la reprise US fléchir©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 janvier 2021 à 21h50

La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi soir le maintien de ses taux d'intérêts directeurs à leur niveau actuel et la poursuite au même rythme de ses achats d'actifs, assurant aux marchés son soutien à long terme face à la crise du coronavirus.

Ces annonces correspondent aux attentes des marchés financiers. Cependant, concernant la situation économique, la Fed relève cette fois un ralentissement de la reprise économique. "Le rythme de la reprise dans l'activité économique et l'emploi s'est modéré ces derniers mois, avec une faiblesse concentrée dans les secteurs les plus affectés par la pandémie", souligne le communiqué de la Fed.

Des perspectives "hautement incertaines" en raison de la pandémie

Lors de sa conférence de presse, le président de la Fed Jerome Powell a estimé que la nouvelle vague de Covid-19 pesait sur l'activité économique, rendant les perspectives économiques "hautement incertaines".

Tout en affirmant voir des signes d'une amélioration de l'économie plus tard cette année, le patron de la Fed a estimé que l'économie américaine est encore loin d'une reprise complète et loin des objectifs de la banque centrale en matière d'inflation et d'emploi. Il a réaffirmé que la Fed ne comptait pas réduire ses achats d'actifs ("tapering") en 2021. Mais il n'a pas évoqué la possibilité d'accroître encore les actions de soutien de la Fed. A Wall Street, où les indices reculaient déjà avant les propos de M. Powell, la baisse s'est accélérée à la clôture (-2% pour le DJIA, -2,6% pour le Nasdaq).

Pas de "tapering" avant des "progrès substantiels" vers les objectifs de la Fed

Le taux d'intérêt des fonds fédéraux ("fed funds"), principal taux de référence aux Etats-Unis, est donc maintenu proche de zéro (0 à 0,25%). Le programme d'achats d'actifs, dont la plus grande partie porte sur des obligations d'Etat américaines, se poursuivra au rythme d'au moins 120 milliards de dollars. Ces opérations permettent de maintenir les taux d'intérêt à long terme sous pression.

La Fed confirme aussi sa "forward guidance" (indication pour l'avenir). Elle prévoit ainsi de maintenir ses taux directeurs au niveau actuel "jusqu'à ce que les conditions du marché du travail aient atteint des niveaux conformes aux estimations de plein emploi et jusqu'à ce que l'inflation ait grimpé à 2% et soit partie pour dépasser modérément 2% pour un certain temps".

La banque centrale s'engage aussi à continuer à acquérir des actifs à hauteur d'au moins 120 Mds$ "jusqu'à ce que de nouveaux progrès substantiels aient été accomplis vers les objectifs maximaux d'emploi et de stabilité des prix du comité" de politique monétaire.

Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, doit commenter la décision de politique monétaire lors d'une conférence de presse qui débute à 20h30.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.