La Fed maintient ses taux, mais ouvre la voie à une baisse

La Fed maintient ses taux, mais ouvre la voie à une baisse©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 juin 2019 à 23h55

La Réserve Fédérale américaine a maintenu mercredi l'objectif du taux des fed funds à 2,25-2,50%, tout en ouvrant la voie à des assouplissements dans les prochains mois.

A noter que si 9 membres du Comité de politique monétaire ont voté en faveur de ce statu quo, il y a eu un vote contre, celui de James Bullard. Le patron de la Fed de St-Louis était favorable à une baisse d'un quart de point du taux des fed funds dès ce mercredi.

La banque centrale a en outre retiré de son communiqué le fait de se montrer "patiente" dans sa future politique monétaire, ce qui peut être interprété comme une porte ouverte à une prochaine baisse des taux directeurs.

La Bourse de New York, qui reculait légèrement avant ces annonces, s'est ensuite orientée en légère hausse de l'ordre de 0,10% pour les indices Dow Jones, S&P 500 et Nasdaq Composite.

La Fed "agira de façon appropriée pour soutenir la croissance"

La Fed, s'est dit prête à agir de façon "appropriée" face aux "incertitudes croissantes" sur l'économie américaine, ajoutant qu'elle "surveillerait de près" les données macro-économiques à la lumière de ces incertitudes.

Malgré une expansion modérée de l'activité économique, un marché de l'emploi solide et une inflation proche de son objectif de 2%, la Fed indique que "les incertitudes sur les perspectives économiques se sont accrues".

A la lumière de ces incertitudes et des faibles pressions inflationnistes, "le Comité va surveiller de près les implications des prochaines données statistiques pour la croissance, et agira de façon appropriée pour soutenir la croissance afin de maintenir un marché de l'emploi solide et une inflation proche de l'objectif de 2%".

La Fed apparaît divisée sur la trajectoire des taux

Dans ses nouvelles projections économiques, la Fed a cependant laissé planer un certain doute sur le rythme d'évolution des taux. En effet, les projections médianes montrent que la Fed prévoit toujours un taux des fed funds à 2,4% à la fin de l'année (sans changement par rapport à ses dernières projections de mars), ce qui impliquerait non pas une baisse mais une stabilité des taux.

Dans le détail, les membres de la Fed apparaissent très partagés : 8 d'entre eux voient les taux baisser d'ici à la fin 2019, dont 7 prévoient deux reculs pour revenir à 1,75-2%. Huit autres prévoient des taux inchangés d'ici à décembre, à 2,25-2,50%, et un seul prévoit une hausse d'un quart de point à 2,50-2,75%.

Pour la fin 2020 en revanche, les prévisions de taux sont bien revues en baisse, à 2,1% au lieu de 2,6% en mars, et pour 2021, elles sont de 2,4% (contre 2,6% précédemment).

Des projections économiques peu modifiées

La banque centrale américaine a en outre très peu modifié ses prévisions de croissance du PIB des Etats-Unis, attendu en hausse de 2,1% en 2019, de 2% en 2020 et de 1,8% en 2021, contre respectivement 2,1%, 1,9% et 1,8% en mars.

Le taux de chômage est revu en très légère baisse de 0,1 point, à 3,6% en 2019, 3,7% en 2020 et 3,8% en 2021, contre respectivement 3,7%, 3,8% et 3,9% en mars.

Quant à l'inflation sous-jacente ("Core PCE"), elle est revue en légère baisse à 1,8%, 1,9% et 2% sur les trois années, contre 2%, 2% et 2% en mars dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.