La Française de l'Énergie : 1,5 ME de financement participatif déjà atteint pour la valorisation du gaz de mine de Béthune

La Française de l'Énergie : 1,5 ME de financement participatif déjà atteint pour la valorisation du gaz de mine de Béthune©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 23 décembre 2020 à 08h33

La Française de l'Énergie, leader de l'écologie industrielle, innove/diversifie ses financements et lance une campagne de crowdfunding sur la plateforme spécialisée dans le financement participatif de projets liés à la transition énergétique Lendosphere. Cette collecte divisée en deux campagnes distinctes de 2,25 ME, vise à lever un maximum de 4,5 ME, pour le projet de production de Gazonor Béthune. Cette campagne réunit d'ores et déjà plus de 760 investisseurs, pour plus de 1,5 ME. Les participations sont ouvertes jusqu'au 31 décembre pour la première campagne. La Française de l'Énergie au travers de sa filiale Gazonor Béthune, finalise ce projet local, durable et vertueux, avec l'installation de deux unités de cogénération qui permettront de valoriser le gaz de mine sous forme d'électricité, de gaz et de chaleur.

La Française de l'Énergie, leader de l'écologie industrielle, innove/diversifie ses financements et lance une campagne de crowdfunding sur la plateforme spécialisée dans le financement participatif de projets liés à la transition énergétique Lendosphere. Cette collecte divisée en deux campagnes distinctes de 2,25 ME, vise à lever un maximum de 4,5 ME, pour le projet de production de Gazonor Béthune.
Cette campagne réunit d'ores et déjà plus de 760 investisseurs, pour plus de 1,5 ME. Les participations sont ouvertes jusqu'au 31 décembre pour la première campagne.
La Française de l'Énergie au travers de sa filiale Gazonor Béthune, finalise ce projet local, durable et vertueux, avec l'installation de deux unités de cogénération qui permettront de valoriser le gaz de mine sous forme d'électricité, de gaz et de chaleur.

Dès le début de l'année 2021, ces deux unités d'une puissance totale de 2,7 MW, alimenteront en chaleur le réseau de chaleur de Béthune géré par Dalkia (groupe EDF), soit 3.700 logements, et sera étendu sur près de 14 kilomètres, afin de fournir de la chaleur à l'équivalent de 6.500 logements.

Grâce à l'énergie des cogénérations de Gazonor Béthune, plus de 80% de l'approvisionnement du réseau proviendra d'énergies vertes et de récupération. La TVA appliquée à la chaleur sera donc de 5% au lieu de 20% ; une économie qui sera répercutée sur les factures des utilisateurs finaux. En effet, cette solution permettra de réduire le coût du MWh de 100 euros à 65 euros, et contribuera ainsi de manière pérenne à la réduction de la précarité énergétique sur ce territoire.

Au travers de cette démarche de financement innovante et participative, La Française de l'Énergie confirme sa volonté d'agir en circuits courts en offrant même aux citoyens la possibilité de participer au verdissement de l'énergie française...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.