La Française de l'Energie est pour la première fois bénéficiaire

La Française de l'Energie est pour la première fois bénéficiaire©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 octobre 2019 à 20h36

La Française de l'Energie clôture un bel exercice 2018-2019 avec une progression significative de sa rentabilité. Après un chiffre d'affaires annuel de 7,91 millions d'euros, l'Ebitda du Groupe s'inscrit à 2,3 millions d'euros, en progression de 3 ME par rapport à l'an passé. Il bénéficie de la croissance de l'activité de 19%, de la réduction continue des charges opérationnelles (- 1,3 ME) notamment liée à l'installation des nouveaux moteurs sur le site d'Avion et d'éléments non récurrents pour 1,2 ME (dont CIR 2015 à 2017 et remboursement de taxes sur l'énergie).

Le résultat opérationnel s'établit à 1,39 ME. Il s'apprécie de 4,17 ME en l'espace d'un an (-2,78 ME un an plus tôt).

Le groupe enregistre un premier résultat net positif de 841 kE, en amélioration de +2,1 ME par rapport à l'exercice 2018 (1,27 ME au terme de l'exercice 2017-2018).

La situation financière du Groupe continue de se renforcer tout en maintenant une politique soutenue d'investissements qui s'élèvent à près de 4,4 ME sur l'exercice 2019 (frais d'exploration en Lorraine, moteurs électriques pour le site d'Avion, lancement du 1er site de production en Belgique). Le ratio endettement brut/fonds propres reste très conservateur à 25% tandis que les flux de trésorerie d'exploitation s'élèvent à 2,2 ME sur l'exercice clos au 30 juin 2019, en progression de 2,3 ME par rapport à l'exercice précédent.

La Française de l'Energie confirme ses objectifs pour l'horizon 2021 d'un chiffre d'affaires annualisé de 35 ME pour un taux d'Ebitda de 45 %.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.