La Française de l'Energie : remarquable succès du financement participatif de Gazonor Béthune

La Française de l'Energie : remarquable succès du financement participatif de Gazonor Béthune
pièce 1 centime euro

Boursier.com, publié le mercredi 17 février 2021 à 19h57

La Française de l'Energie annonce que le projet Gazonor Béthune a collecté 5,5 millions d'euros en un temps record. En deux mois, Gazone Béthune, filiale de La Française de l'Energie, a levé ce financement participatif via la plateforme Lendosphere, afin de couvrir les fonds propres mobilisés par le Groupe pour ce projet phare. Ces fonds représentent l'une des plus importantes collectes de crowdfunding réalisées en France.

La Française de l'Energie annonce que le projet Gazonor Béthune a collecté 5,5 millions d'euros en un temps record. En deux mois, Gazone Béthune, filiale de La Française de l'Energie, a levé ce financement participatif via la plateforme Lendosphere, afin de couvrir les fonds propres mobilisés par le Groupe pour ce projet phare. Ces fonds représentent l'une des plus importantes collectes de crowdfunding réalisées en France.

Gazonor Béthune exploite depuis janvier 2021 deux unités de cogénération (3 MW de capacité installée) alimentées par du gaz de mine (ou grisou) issu des anciennes galeries minières des Hauts-de-France, permettant de valoriser le gaz de mine en électricité verte et chaleur sur la commune de Béthune. 1 708 citoyens ont participé à la levée de fonds pour le développement de ce projet local, durable et vertueux, de l'initiative Rev3 développée par la Région, qui va permettre au réseau de chaleur de la ville de figurer parmi les plus verts et les plus compétitifs de France. Près de 40% des fonds levés viennent des habitants de la Région des Hauts-de-France. Les tickets unitaires investis s'échelonnent entre 100 euros et 500.000 euros.

Pour le site de Béthune, ce sont 150.000 tonnes estimées d'émissions de CO2 évitées chaque année grâce à la valorisation du gaz de mine qui sera acheminé jusqu'à Béthune, où les deux unités de cogénération le transformeront en électricité verte et en chaleur.

La Française de l'Energie poursuit son déploiement afin d'atteindre ses objectifs de chiffre d'affaires annualisé de 35 ME pour une marge sur Ebitda supérieure à 45% d'ici fin 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.