La France se dote d'un nouveau fonds d'innovation, assis sur 10 MdsE d'actifs

La France se dote d'un nouveau fonds d'innovation, assis sur 10 MdsE d'actifs©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 janvier 2018 à 12h45

La France va constituer un fonds d'innovation de 10 milliards d'euros, dont les textes fondateurs ont été signés ce matin par le ministre de l'économie et des finances Bruno Le Maire. Sa dotation comprendra 1,6 MdE issus des cessions de titres Engie et Renault réalisées au second semestre 2017 et de 8,4 MdsE en titres EDF et Thales, soit respectivement 13,30 et 25,76% du capital de chacune des sociétés. Sa gestion a été confiée à Bpifrance.

Les actifs du fonds n'ont pas vocation à être consommés. Leurs revenus, que Bercy espère atteindre 200 à 300 millions d'euros par an, seront destinés à développer des "innovations de rupture" et à assurer leur industrialisation en France. La doctrine d'emploi précise des ressources sera déterminée ultérieurement à partir des travaux Stéphane Distinguin, Julien Dubertret, Jacques Lewiner et Ronan Stéphan. Le ministère des finances a demandé à l'AMF d'accorder une dérogation à l'obligation de déposer une offre publique sur EDF et Thales, car Bpifrance franchira les seuils légaux entraînant une offre, compte tenu de la détention de concert avec l'Etat, dont la représentation au sein des organes sociaux des deux entreprises restera inchangée. A mesure que d'autres participations de l'Etat seront cédées, Bpifrance recevra d'autres dotations en numéraire, qui ont vocation à se substituer aux titres EDF et Thales, qui réintégreront à terme le portefeuille de l'Etat.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU