La France va lever 260 milliards d'euros de dette à moyen et long terme en 2021

La France va lever 260 milliards d'euros de dette à moyen et long terme en 2021©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 28 septembre 2020 à 14h12

Le Conseil des ministres a adopté ce matin le projet de loi de finances pour 2021. Le besoin prévisionnel de financement de l'État atteindra 282,3 milliards d'euros, du fait principalement d'un déficit budgétaire de 152,8 milliards d'euros et de 127,3 milliards d'euros d'amortissement de dette à moyen et long terme venant à échéance en 2021. La reprise partielle de la dette de SNCF Réseau ajoutera par ailleurs 1,3 MdE d'amortissements de dette à financer par l'État en 2021.

Le besoin de financement l'an prochain sera notamment couvert par le programme d'émission de titres d'État à moyen et long terme à hauteur de 260 milliards d'euros net de rachats. Un montant record. L'Agence France Trésor prévoit par ailleurs une hausse de l'encours des titres d'État à court terme (BTF) de 18,8 milliards d'euros par rapport à cette année pour combler les besoins de financement. La charge budgétaire de la dette est prévue à 37,1 milliards d'euros l'an prochain, contre 36,2 milliards pour 2020.

Depuis le début de l'année 2020, l'AFT rappelle que la France bénéficie de conditions de financement historiquement basses dans un contexte inédit sur les marchés de dette souveraine en zone euro. Le taux moyen pondéré sur les émissions de dette d'État à moyen et long terme ressort sur les trois premiers trimestres de 2020 à -0,11%, à comparer à un taux de 0,11% en 2019 et une moyenne de 1,63% sur la période 2009-2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.