La fusion Thales / Gemalto soumise à une enquête poussée de la Commission européenne ?

La fusion Thales / Gemalto soumise à une enquête poussée de la Commission européenne ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 19 juillet 2018 à 14h29

La Commission européenne, autorité locale de concurrence, entendrait ouvrir une enquête approfondie sur l'offre d'acquisition de Thales sur Gemalto pour 4,8 milliards d'euros. C'est du moins ce que croit savoir ce jour l'agence 'Reuters', citant deux sources ayant connaissance de la question. Cette enquête à grande échelle doit déterminer si l'offre du colosse français de l'aéronautique et de la défense Thales sur le géant franco-néerlandais Gemalto, est susceptible de nuire à la concurrence. Le mouvement de la Commission interviendrait après que Thales eut refusé d'offrir des concessions afin de répondre aux inquiétudes sur de potentiels chevauchements entre les activités des deux groupes. Le dernier délai pour offrir de telles concessions était le 16 juillet.

Quoi qu'il en soit, il faudra patienter, au maximum jusqu'au 23 juillet pour connaître la position de la Commission sur ce projet d'acquisition de Gemalto par Thales. Thales espére boucler cette opération au second semestre. Le groupe avait sollicité l'autorisation du régulateur le 18 juin, selon un document figurant sur le site de l'exécutif européen. La Commission peut autoriser cette OPA avec ou sans conditions ou ouvrir une enquête approfondie de quatre mois si elle a des doutes.

Thales avait annoncé en décembre son offre de 4,8 milliards d'euros pour la reprise de Gemalto. Atos, qui proposait pour sa part 4,3 milliards pour Gemalto, avait finalement abandonné devant l'offre à 51 euros par titre de Thales, qui avait reçu le soutien unanime des administrateurs du spécialiste des cartes à puces et de la sécurité numérique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.