La hausse des salaires accélère au Royaume-Uni

La hausse des salaires accélère au Royaume-Uni
Londres Big ben Royaume-Uni Grande-Bretagne

Boursier.com, publié le mardi 16 octobre 2018 à 10h50

En attendant le Brexit, l'économie britannique continue à bien résister. Le taux de chômage s'est maintenu à 4% sur les trois mois clos fin août, au plus bas depuis 43 ans, et les salaires ont enregistré leur plus forte progression depuis près d'une décennie. Selon les données de l'Office national de la statistique, le salaire hebdomadaire moyen, hors bonus, a en effet progressé de 3,1% sur la période, du jamais vu depuis janvier 2009. Alors que la croissance des salaires reste inférieure à sa moyenne d'avant crise, une productivité modeste signifie que même une légère reprise pourrait alimenter l'inflation, les entreprises augmentant leurs prix pour protéger leurs marges.

En prenant en compte les bonus, le salaire hebdomadaire moyen affiche une hausse de 2,7%, un niveau supérieur aux attentes (2,6%) et à l'inflation (2,5%).

Le petit point noir de cette publication vient du recul du nombre de personnes ayant un emploi (-5.000), là où le marché tablait sur une hausse de 11.000. Et si le chômage a diminué, c'est uniquement en raison d'une forte augmentation du nombre de personnes considérées comme inactives, en particulier des étudiants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.