La jurisprudence Altice vaut-elle pour d'autres valeurs françaises ?

La jurisprudence Altice vaut-elle pour d'autres valeurs françaises ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 06 février 2018 à 11h38

Plusieurs expériences ont montré en 2017 que des sociétés peuvent chuter de leur piédestal en bourse lorsque les investisseurs prennent conscience d'un effet de ciseau entre leur bilan et leurs performances opérationnelles. Altice, Capita, Carillion, IWG et Dignity en ont par exemple été les victimes. Ces dossiers ont donné l'idée au Crédit Suisse de lister les entreprises qui affichent un profil de risque supérieur à la moyenne au niveau qualitatif, dont les titres sont par conséquents plus exposés aux évolutions du marché de la dette.

Le bureau d'études s'est intéressé aux entreprises qui cochent une ou plusieurs cases dans six domaines : bilan dégradé, qualité d'actifs faible, dette élevée, performance opérationnelle de faible qualité, perspectives de résultats neutres ou revues en baisse sur la période récente et valorisation excessive selon la méthode propriétaire HOLT. La banque suisse a ainsi dégagé un panier de petites et moyennes capitalisations dont le profil de risque est supérieur à la moyenne selon les standards de la méthode propriétaire HOLT, dans lequel on retrouve 26 valeurs, dont plusieurs françaises : Europcar, Rallye, April, Solocal, Laurent Perrier et Pierre & Vacances. Ce panier a sousperformé l'indice européen des small caps en 2017 (d'environ 10%).

Dans l'univers de couverture du CS, les valeurs les plus risquées sont au nombre de sept : Altice, Mediclinic, Korian, TalkTalk, AA, Premier Foods et Countrywide. Ces titres sont susceptibles de connaître un destin comparable à celui des sociétés qui ont plongé en 2017 (Altice y figure une nouvelle fois, donc). L'analyste a aussi listé les dossiers qui font mieux que la moyenne selon les critères énoncés précédemment. Nous nous refusons à qualifier ces sociétés de sécurisées, mais elles affichent une bien meilleure solidité financière que les autres, selon le spécialiste. Deux valeurs françaises en font partie : Thermador et Trigano. Le panier de 11 valeurs a largement surperformé l'indice européen des small caps en 2017 (d'environ 25%).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU