La marge de Gfi Informatique stable à 6,1% en 2017

La marge de Gfi Informatique stable à 6,1% en 2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 23 février 2018 à 07h48

Gfi Informatique est allé chercher à l'étranger sa croissance en 2017. Le groupe a l'intention de continuer à profiter de cette dynamique, après avoir stabilisé sa marge opérationnelle à 6,1% en 2017. Ce n'est pas encore au niveau des premiers de la classe en France, mais l'objectif d'améliorer la rentabilité reste d'actualité.

La SSII a dégagé un chiffre d'affaires de 1,13 milliard d'euros, en progression de 11% par rapport à 2016, une hausse ramenée à 2% sur une base comparable, grâce à une bonne dynamique l'international (+9,1%) qui compense une activité mi-figue, mi-raisin en France (+0,4%). Les revenus avaient déjà été publiés. Le résultat opérationnel a progressé dans les mêmes proportions, à 69 ME, ce qui permet d'afficher une marge stable de 6,1%. Le bénéfice net progresse plus rapidement, de 16%, à 37,3 ME. La capacité d'autofinancement s'apprécie de 8% à 73,3 ME. Au 31 décembre, les capitaux propres étaient en hausse à 321 ME (+7%), pour une dette nette en progression de 36% à 138,2 ME, soit un taux d'endettement qui s'accroît de 34 à 43%, après les acquisitions.

Le dossier n'est plus guère suivi. Le seul analyste qui le couvre encore visait 1,127 MdE de revenus pour un résultat opérationnel de 66 ME et un bénéfice net de 34,6 ME. En revanche, la dette nette était attendue plus faible.

Gfi prévoit d'accélérer sa croissance dette année et d'améliorer son résultat opérationnel et son résultat net. La croissance externe à l'international reste d'actualité. L'entreprise a d'ailleurs racheté le mexicain Gesfor (450 personnes) et le tunisien Cynapsys (150 personnes) récemment. Les deux sociétés seront consolidées à partir du 1er mars.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.