La NBA discute avec Disney en vue d'une éventuelle reprise

La NBA discute avec Disney en vue d'une éventuelle reprise©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 25 mai 2020 à 11h18

Première grande ligue sportive à avoir suspendu sa saison en raison de la pandémie de Covid-19, la NBA pourrait reprendre à la fin du mois de juillet sur un seul site. La Ligue de basketball nord-américaine a annoncé ce week-end être en pourparlers avec The Walt Disney Company en vue d'organiser la fin de la compétition au sein du complexe ESPN Wide World of Sports, un immense site proche d'Orlando en Floride.

"Notre priorité reste la santé et la sécurité de toutes les personnes impliquées, et nous travaillons avec des experts en santé publique et des représentants du gouvernement sur un ensemble complet de lignes directrices pour garantir la mise en place de protocoles médicaux et de protections appropriés", a déclaré le porte-parole de la NBA, Mike Bass. ESPN, qui appartient à Disney, est une des chaines qui diffuse la NBA aux Etats-Unis.

Alors que le pays a commencé à rouvrir son économie, le président Trump a exhorté les ligues sportives à trouver un moyen de redémarrer, ce que de nombreux propriétaires et joueurs souhaitent compte tenu des milliards de dollars en jeu : "nous voulons que le sport reprenne. Le sport nous manque", a déclaré M. Trump le week-end dernier. "Nous avons besoin du sport dans la psyché de notre pays. Et c'est ce que nous faisons".

Reste qu'une reprise est encore loin d'être acquise. La question des tests fait notamment beaucoup parler alors que la NBA été vivement critiquée lorsque certaines de ses franchises ont pu obtenir des tests pour leurs joueurs alors qu'il y avait une pénurie de tests à l'échelle nationale, ce qui a soulevé des questions sur une plus grande accessibilité aux plus riches. "Des tests réguliers seront la clé de notre retour au jeu", a ainsi précisé Mike Bass, et la ligue veut s'assurer que cela "ne se fasse pas au détriment des tests des travailleurs de la santé, en première ligne, ou d'autres personnes qui en ont besoin".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.