La rumeur Apple fait voler en éclats Dialog Semiconductor

La rumeur Apple fait voler en éclats Dialog Semiconductor©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 04 décembre 2017 à 14h35

A l'image d'un Altice, Dialog Semiconductor a perdu la moitié de sa valeur en bourse depuis un mois. Sur la seule séance du jour, le titre plonge de plus de 20% à 24,15 euros, après une communication inquiétante du management. Il y a quelques mois, le titre avait déjà subi une sévère secousse, lorsque la rumeur avait circulé qu'Apple, de loin son plus gros client, avait commencé à développer en interne une alternative à ses puces PMIC (power management integrated circuits, le composant qui gère l'alimentation) pour iPhone. La semaine dernière, 'Nikkei' a réveillé la rumeur en confirmant que le Californien réfléchit bien à réinternaliser la production de ces composants, peut-être dès 2019, provoquant une nouvelle glissade de l'action.

Pressé par les investisseurs de réagir, Dialog a dégainé ce matin un communiqué équivoque. D'un côté il souligne qu'Apple reste un client majeur et qu'il aspire à rester un fournisseur de référence, mais de l'autre il précise que l'Américain a les ressources et les capacités internes pour concevoir un PMIC et pourrait le faire dans les années à venir. Et Dialog de poursuivre qu'il ne s'attend pas à ce que ses perspectives 2018 soient bouleversées... ce qui a immédiatement été traduit sur le marché par "Dialog n'a aucune certitude sur 2019, ce qui corrobore la rumeur". Lors de la conférence de présentation organisée par le fournisseur ce matin, le CEO Jalal Bagherli s'est employé à éteindre l'incendie, en révélant que sa société travaille déjà avec Apple sur des spécifications PMIC 2019. Mais sans succès vu la pente prise par Dialog en bourse. Il faut dire qu'Apple représente près des trois-quarts des revenus du groupe, qui se préparerait des lendemains compliqués en cas de perte de ce client incontournable.

Avant la mise au point de Dialog, un analyste expliquait qu'il voyait mal ce qui pourrait justifier l'internalisation d'un composant déjà fabriqué sur mesure, qui ne représente qu'une part modeste du coût d'un iPhone... Mais force est de constater que la rumeur a pris du poids ces dernières heures. A moins qu'il ne s'agisse d'un stratagème californien pour que les sous-traitants se dépassent ?

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.