La SEC soupçonne un délit d'initié sur le rachat de Bioverativ par Sanofi

La SEC soupçonne un délit d'initié sur le rachat de Bioverativ par Sanofi©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 janvier 2018 à 07h54

Le gendarme de la bourse américaine a annoncé avoir gelé des actifs en relation avec un possible délit d'initié autour de l'annonce du rachat de Bioverativ par Sanofi. Les opérations soupçonnées d'être illégales portent sur des acquisitions d'options d'achat (calls) hors la monnaie par des comptes étrangers basés en Suisse, par l'intermédiaire d'un courtier américain, et sur des acquisitions plus classiques d'actions aux Etats-Unis. Les gains frauduleux présumés pourraient avoisiner 5 M$, selon la SEC.

Sanofi avait annoncé le 22 janvier le rachat amical de l'américain Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars. Ce laboratoire spécialisé dans le développement de traitements contre l'hémophilie et d'autres troubles hématologiques rares devrait avoir effet positif immédiat sur le bénéfice par action de l'acquéreur, qui s'attend à un retour sur capitaux investis supérieur au coût du capital dans un délai de trois ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.