La Société Générale cherche à solder le dossier libyen aux Etats-Unis

La Société Générale cherche à solder le dossier libyen aux Etats-Unis©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 octobre 2017 à 07h54

La Société Générale négocie un arrangement avec la justice américaine dans le dossier libyen. La nouvelle a été annoncée par Bloomberg après des informations obtenues dans un procès connexe aux prud'hommes. La banque a fait savoir, comme il est d'usage en pareille circonstances, qu'elle "collabore pleinement avec les autorités" pour ces faits remontant à la période 2005 à 2009. Elle avait déjà indiqué dans son rapport annuel avoir fait l'objet d'une demande de documents de la justice américaine dès 2014 puis de la SEC en décembre dernier.

En mai dernier, la banque rouge et noire avait déjà cassé sa tirelire pour solder un contentieux en Libye devant la justice britannique. Un accord transactionnel avait été signé avec la Libyan Investment Authority, pour clore le litige civil relatif à des opérations commerciales remontant à 2007 pour un montant de -963 ME. Le fonds réclamait initialement 1,9 MdE. A priori, l'action pénale reste pendante outre-Manche.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.