La succession d'Olivier Piou secoue Gemalto

La succession d'Olivier Piou secoue Gemalto©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 05 avril 2016 à 10h23

L'annonce du remplacement du directeur général emblématique de Gemalto, Olivier Piou, à partir du mois de septembre prochain, pèse lourdement sur le titre en bourse, puisqu'il chute de plus de 4% à 60,80 euros. Le dirigeant sera suppléé par son bras droit Philippe Vallée, dans le cadre d'une transition en douceur. "C'est une surprise totale", réagit l'analyste Richard-Maxime Beaudoux, chez Bryan Garnier (neutre, objectif 69 euros). "Cette annonce engendre forcément des interrogations sachant qu'elle intervient après deux années particulièrement difficiles" souligne de son côté Emmanuel Matot, chez Oddo Securities (achat, objectif 70 euros), qui ajoute que la promotion interne tend à écarter tout virage stratégique majeur. Pour Stéphane Houri chez Natixis (acheter, objectif 82 euros), l'annonce est une surprise, mais elle ressemble à un plan de succession organisée. Le spécialiste pense lui aussi qu'il n'y aura pas de changements de stratégie importants, compte tenu de l'identité du nouveau directeur général.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.