Lacroix : solide progression du chiffre d'affaires

Lacroix : solide progression du chiffre d'affaires©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 10 mai 2021 à 17h49

Lacroix fait état d'une solide dynamique de croissance sur le premier trimestre. L'amélioration progressive de l'activité constatée depuis mai 2020 se poursuit sur le premier trimestre du nouvel exercice. Par rapport à la période comparable de janvier à mars 2020 déjà affectée par la crise sanitaire, le 1er trimestre 2021 ressort en croissance de 12,5% à 127,6 ME (+11,7% à périmètre constant). Au-delà de l'effet de base favorable, Lacroix affiche sur la période "une réelle dynamique de croissance, rendue plus visible en prenant comme base de référence la période comparable d'avant-crise, de janvier à mars 2019". Sur ces bases, le 1er trimestre ressort en hausse de 4,1%, signe d'un retour à des conditions plus normatives.

Lacroix fait état d'une solide dynamique de croissance sur le premier trimestre. L'amélioration progressive de l'activité constatée depuis mai 2020 se poursuit sur le premier trimestre du nouvel exercice. Par rapport à la période comparable de janvier à mars 2020 déjà affectée par la crise sanitaire, le 1er trimestre 2021 ressort en croissance de 12,5% à 127,6 ME (+11,7% à périmètre constant). Au-delà de l'effet de base favorable, Lacroix affiche sur la période "une réelle dynamique de croissance, rendue plus visible en prenant comme base de référence la période comparable d'avant-crise, de janvier à mars 2019". Sur ces bases, le 1er trimestre ressort en hausse de 4,1%, signe d'un retour à des conditions plus normatives.

La pénurie de composants électroniques prégnante à l'échelle internationale se matérialise principalement par des délais d'approvisionnement plus longs, des surcoûts matières (globalement refacturés aux clients) et un surenchérissement des coûts logistiques. Pour Lacroix, la situation actuelle "vient limiter le potentiel de croissance, impacte l'efficience opérationnelle et les niveaux de stocks". Avec le support de ses clients, Lacroix dit rester mobilisé pour limiter les impacts et faire face à toute nouvelle évolution de la situation.

"Après avoir fait preuve de résilience en 2020, nous avons désormais atteint et dépassé le niveau d'activité d'avant-crise, un signe fort de la bonne adéquation de nos offres avec les besoins de nos différents marchés. Si nous restons vigilants au regard des tensions actuelles sur les approvisionnements en composants, nous restons pleinement satisfaits de ce début d'année, en tous points conforme avec les objectifs définis dans le cadre de notre plan stratégique Leadership 2025", conclut Vincent Bedouin, PDG. Fort d'un premier trimestre solide et d'une bonne dynamique, Lacroix reste ainsi confiant dans l'atteinte de ses objectifs 2021, à savoir un chiffre d'affaires supérieur à 500 ME et une marge d'Ebitda supérieure à 6,5%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.