LafargeHolcim bouleverse son organisation et promeut du sang neuf

LafargeHolcim bouleverse son organisation et promeut du sang neuf©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 15 décembre 2017 à 07h38

Le conseil d'administration de LafargeHolcim va modifier en profondeur son organisation, en vue de la rendre "plus agile" et "davantage tournée vers les marchés", explique-t-il dans un communiqué. Dans le nouveau schéma, les pays auront la responsabilité de leurs résultats, tout en mettant un accent plus important sur le développement et l'exécution de stratégies de marché gagnantes. Les trente principaux pays rapporteront directement au comité exécutif et les fonctions business globales seront rassemblées sous une direction unique. Le comité exécutif ne comprendra plus que neuf membres, contre dix actuellement. Les modifications interviendront dès le 1er janvier prochain.

Des changements de tête

En Europe, le franco-roumain Marcel Cobuz (ex-Lafarge) est nommé responsable de la région Europe et membre du comité exécutif, pour succéder à Roland Köhler (ex-Holcim), qui part à la retraite. En région Amérique du Nord, c'est le canadien René Thibault (ex-Lafarge) qui officiera en remplacement de Pascal Casanova (ex-Lafarge), qui quitte le cimentier. Par ailleurs, Géraldine Picaud, la directrice financière d'Essilor, va remplacer le directeur financier actuel Ron Wirahadiraksa, comme cela avait été annoncé en octobre. Elle entrera en fonctions dès le 3 janvier, un mois plus tôt que prévu, et siègera au comité exécutif.

En parallèle, les deux fonctions globales "Performance & Coûts" et "Croissance & Innovation" seront rassemblées dans un nouveau département, baptisé "Croissance & Performance", sous la direction unique d'Urs Bleisch. Gérard Kuperfarb, qui dirigeait "Croissance & Innovation", va lui aussi quitter le groupe. Enfin, la division entre régions a été repensée pour refléter les similarités géographiques et commerciales. Le Mexique, précédemment dans la région Amérique du Nord, fera partie de la région Amérique latine. L'Australie et la Nouvelle Zélande, précédemment dans la région Europe, feront partie de la région Asie. La Chine et le trading sont directement rattachés au directeur général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.