LafargeHolcim : proche de ses sommets d'un an

LafargeHolcim : proche de ses sommets d'un an
Holcim cimentier suisse

Boursier.com, publié le jeudi 14 janvier 2021 à 12h33

LafargeHolcim poursuit sa marche en avant en ce début d'année. Le titre du cimentier monte de 0,5% à 47,80 euros ce jeudi. Confirmant de récents bruits de couloir, le groupe franco-suisse a annoncé dernièrement le rachat de Firestone Building Products, un leader des solutions de toiture et d'enveloppe de bâtiment basé aux États-Unis. La transaction, évaluée à 3,4 milliards de dollars, sera financée avec de la trésorerie et de la dette. Firestone Building Products a généré un CA 2020 de 1,8 Md$ et un EBITDA de 270 M$.

LafargeHolcim poursuit sa marche en avant en ce début d'année. Le titre du cimentier monte de 0,5% à 47,80 euros ce jeudi. Confirmant de récents bruits de couloir, le groupe franco-suisse a annoncé dernièrement le rachat de Firestone Building Products, un leader des solutions de toiture et d'enveloppe de bâtiment basé aux États-Unis. La transaction, évaluée à 3,4 milliards de dollars, sera financée avec de la trésorerie et de la dette. Firestone Building Products a généré un CA 2020 de 1,8 Md$ et un EBITDA de 270 M$.

"Avec Firestone Building Products, nous renforçons notre plus grand marché, les Etats-Unis, tout en créant une plateforme mondiale de croissance et d'innovation pour l'entreprise", a déclaré le directeur général de LafargeHolcim, Jan Jenisch.
Cette acquisition est une étape importante dans la transformation de LafargeHolcim pour devenir le leader mondial des solutions de construction innovantes et durables, estime Oddo BHF... Pour parvenir à ses fins, le groupe a redressé son cash-flow, procédé à des cessions d'actifs (la Malaisie et l'Indonésie), distribué un scrip dividende. D'autres acquisitions pourraient suivre surtout si le groupe parvenait à céder d'autres actifs. La société dispose encore d'actifs potentiellement monétisables, ayant une faible génération de free cash-flow mais aussi des problèmes de remontée de cash... Le broker est à l''achat' sur la valeur, tandis que Berenberg a débuté la couverture de LafargeHolcim avec un avis à 'conserver'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.