LafargeHolcim : un broker lève le pied

LafargeHolcim : un broker lève le pied©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 mars 2021 à 13h54

LafargeHolcim recule de 1,2% ce lundi à 48,60 euros, alors que le broker Redburn a repris la couverture du cimentier avec un avis à 'vendre' après son parcours boursier, de retour au plus haut depuis plus d'un an, début 2020, proche de la zone des 50 euros. Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires de 23.142 millions de CHF, en retrait de 5,6% à données comparables (LFL) par rapport à l'année précédente et de -13,4% en données publiées. La baisse à périmètre constant résulte principalement de la perturbation liée à la pandémie au premier semestre, avant de revenir aux niveaux de l'année précédente au deuxième semestre. Dans le contexte de la crise mondiale, toutes les devises se sont dépréciées par rapport au franc suisse, ce qui a généré un effet de conversion négatif de -7,4%.

LafargeHolcim recule de 1,2% ce lundi à 48,60 euros, alors que le broker Redburn a repris la couverture du cimentier avec un avis à 'vendre' après son parcours boursier, de retour au plus haut depuis plus d'un an, début 2020, proche de la zone des 50 euros. Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires de 23.142 millions de CHF, en retrait de 5,6% à données comparables (LFL) par rapport à l'année précédente et de -13,4% en données publiées. La baisse à périmètre constant résulte principalement de la perturbation liée à la pandémie au premier semestre, avant de revenir aux niveaux de l'année précédente au deuxième semestre. Dans le contexte de la crise mondiale, toutes les devises se sont dépréciées par rapport au franc suisse, ce qui a généré un effet de conversion négatif de -7,4%.

L'EBIT récurrent a atteint 3.676 millions de CHF, en baisse de 10,4% au total et de -1,9% LFL pour l'année complète, avec une reprise en grande partie en "V" dans toutes les régions, ce qui a permis une amélioration au quatrième trimestre de 14,1% LFL par rapport à la période de l'année précédente.
Le résultat net s'établit à 1.900 millions de CHF, soit 7,5% de moins qu'en 2019, reflétant la baisse de l'EBIT récurrent susmentionnée, partiellement compensée par la réduction des restructurations, litiges et autres coûts non récurrents, ainsi que par l'amélioration continue des charges financières et de l'impôt sur le revenu évaluer.
Le bénéfice par action a baissé de 8,7% pour atteindre 3,07 CHF pour l'année 2020 contre 3,37 CHF pour 2019.
Le flux de trésorerie disponible après location s'établit à 3.249 millions de CHF, contre 3.019 millions de CHF en 2019, en hausse de 7,6%, reflétant le succès du plan d'action "SANTÉ, COÛT & CASH".

La dette nette s'élevait à 8,5 milliards de francs à la fin 2020, soit une réduction de 1,6 milliard de francs par rapport à l'année précédente. Le ratio dette nette / EBITDA récurrent s'établit désormais à 1,4, dépassant l'objectif 2022.
Le rendement du capital investi était de 7,4% en 2020, soit l'équivalent de l'année précédente, la société restant sur la bonne voie pour atteindre son objectif 2022 supérieur à 8%...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.