Lagardère : la spéculation sur la branche médias reprend

Lagardère : la spéculation sur la branche médias reprend
Une boutique du réseau Aelia à l'aéroport de Varsovie.

Boursier.com, publié le mercredi 10 février 2021 à 13h47

Les spéculations autour de la cession de la branche médias de Lagardère, du moins ce qu'il en reste, sont de retour. A en croire 'Le Monde', " Arnaud Lagardère souhaite faire avancer la cession de ces actifs jugés non stratégique... Les discussions vont bon train entre Bernard Arnault, Vincent Bolloré et Arnaud Lagardère à quelques semaines de l'assemblée générale du groupe, qui pourrait se tenir début mai". La vente d'Europe 1, un sujet hautement sensible à l'approche de l'élection présidentielle de 2022, à Vincent Bolloré serait notamment vue favorablement par Arnaud Lagardère. Bernard Arnault, venu au secours du patron de Lagardère l'an passé et qui s'était montré récalcitrant à une telle opération, serait désormais moins catégorique alors que la radio perd plusieurs dizaines de millions d'euros par an.

Les spéculations autour de la cession de la branche médias de Lagardère, du moins ce qu'il en reste, sont de retour. A en croire 'Le Monde', " Arnaud Lagardère souhaite faire avancer la cession de ces actifs jugés non stratégique... Les discussions vont bon train entre Bernard Arnault, Vincent Bolloré et Arnaud Lagardère à quelques semaines de l'assemblée générale du groupe, qui pourrait se tenir début mai". La vente d'Europe 1, un sujet hautement sensible à l'approche de l'élection présidentielle de 2022, à Vincent Bolloré serait notamment vue favorablement par Arnaud Lagardère. Bernard Arnault, venu au secours du patron de Lagardère l'an passé et qui s'était montré récalcitrant à une telle opération, serait désormais moins catégorique alors que la radio perd plusieurs dizaines de millions d'euros par an.

Lagardère, qui prenait plus de 6% à la mi-séance, gagne encore près de 4% à 21,6 euros en début d'après-midi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.