Lagardère : le Conseil de Surveillance rejette la demande d'Assemblée formulée par Amber Capital et Vivendi

Lagardère : le Conseil de Surveillance rejette la demande d'Assemblée formulée par Amber Capital et Vivendi
photo arnaud lagardère

Boursier.com, publié le lundi 31 août 2020 à 21h02

Le Conseil de Surveillance de Lagardère SCA s'est réuni le lundi 31 août sous la présidence de Patrick Valroff. Il a pris acte des démissions de Mme Aline Sylla-Walbaum et de M. Yves Guillemot. Le Conseil de Surveillance a tenu à les remercier "pour leurs contributions actives au cours de leurs mandats"

En remplacement de Mme Sylla-Walbaum, le Conseil de Surveillance a coopté Mme Valérie Bernis, dont "l'expérience reconnue au sein de grands groupes à dimension internationale sera un atout précieux pour accompagner le groupe Lagardère". Mme Valérie Bernis rejoindra le Comité des Nominations, des Rémunérations et de la RSE.

Pas de nouvelle Assemblée générale

Le Conseil de Surveillance a étudié la demande conjointe d'Amber Capital et Vivendi de convocation d'une Assemblée générale exceptionnelle. Il a considéré que "les conditions juridiques ne sont pas réunies pour déroger au calendrier social connu de tous les actionnaires". La dernière Assemblée générale s'étant valablement tenue, le 5 mai "à l'issue de plusieurs mois de débats intenses sur la gouvernance du Groupe", le Conseil a considéré qu'il n'y avait "aucun motif légitime à la convocation d'une nouvelle Assemblée générale dans l'urgence".

Cependant, en accord avec la Gérance, le Conseil de Surveillance a décidé d'ouvrir "un dialogue actionnarial constructif et apaisé". C'est pourquoi le Comité des Nominations, des Rémunérations et de la RSE s'est saisi de la candidature de Mme Virginie Banet, qu'il examinera notamment au regard de son indépendance et des critères rappelés dans le Document d'enregistrement universel 2019. Dans ce contexte, la Gérance se rapprochera d'Amber pour ouvrir un dialogue de même nature.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.