Lagardère : lourde chute après les pertes semestrielles

Lagardère : lourde chute après les pertes semestrielles
Arnaud Lagardère portrait

Boursier.com, publié le vendredi 31 juillet 2020 à 10h06

Lagardère plonge de 12% à 12,5 euros en matinée à Paris, sanctionné après l'annonce de résultats déficitaires au premier semestre. Le groupe a essuyé une perte nette de 481 millions d'euros contre un profit de 52 ME un an plus tôt pour un chiffre d'affaires de 2,088 milliards d'euros, en repli de 38% en données comparables. Le résultat opérationnel courant est ressorti à -218 ME contre +88 ME en 2019.

Goldman Sachs note que les revenus comme le ROC sont ressortis inférieurs à ses attentes, principalement en raison de la performance plus faible que prévu de l'unité Travel Retail. Il souligne également que la compagnie n'a pas donné d'indications formelles pour le reste de l'année, mais a déclaré que les perspectives sont incertaines pour le second semestre.

Lagardère étudie par ailleurs l'opportunité d'une offre de rachat sur Simon & Schuster, maison d'édition de l'auteur à succès Stephen King. "Bien sûr, nous sommes intéressés par une acquisition de S&S", a expliqué Arnaud Nourry, numéro un de la division de Lagardère dédiée à l'édition, lors de la présentation des résultats. "Nous avons envisagé cette option depuis des années", a ajouté Arnaud Nourry dont la division - numéro trois mondial de l'édition grand public - possède entre autres les marques Hachette, Marabout, Fayard ou Larousse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.