Lagardère : net repli, Arnaud Lagardère exclut toute cession d'actifs

Lagardère : net repli, Arnaud Lagardère exclut toute cession d'actifs
Une boutique du réseau Aelia à l'aéroport de Varsovie.

Boursier.com, publié le jeudi 29 avril 2021 à 15h21

Lagardère cède 4% à 22,7 euros sur la place parisienne. Au lendemain de l'annonce du projet de transformation de la Société en société anonyme et d'un compromis avec ses principaux actionnaires, Arnaud Lagardère s'explique dans les colonnes du 'Figaro'. Le dirigeant se dit très heureux de cet accord et remercie chaleureusement Vincent Bolloré, Amber Capital, le fonds qatari et la famille Arnault. Le futur PDG de Lagardère salue également "la détermination et l'habileté de Nicolas Sarkozy qui a fait, en peu de temps, le travail d'une trentaine de banquiers d'affaires pour obtenir ce consensus".

Lagardère cède 4% à 22,7 euros sur la place parisienne. Au lendemain de l'annonce du projet de transformation de la Société en société anonyme et d'un compromis avec ses principaux actionnaires, Arnaud Lagardère s'explique dans les colonnes du 'Figaro'. Le dirigeant se dit très heureux de cet accord et remercie chaleureusement Vincent Bolloré, Amber Capital, le fonds qatari et la famille Arnault. Le futur PDG de Lagardère salue également "la détermination et l'habileté de Nicolas Sarkozy qui a fait, en peu de temps, le travail d'une trentaine de banquiers d'affaires pour obtenir ce consensus".

Arnaud Lagardère semble également vouloir couper court aux rumeurs en affirmant que sa "priorité absolue était qu'il n'y ait pas de démantèlement du groupe", et qu'aucun des actifs, "dans le publishing, le travel retail et les médias ne soit cédé". Concernant les médias justement, il explique avoir du temps "pour redresser Europe 1 qui a perdu 26 millions d'euros. Le plan de réduction d'effectifs va nous y aider".

Quant à son mandat de PDG, il affirme qu'il "va présenter au conseil d'administration un plan d'affaires ambitieux à trois ans et à cinq ans et nous l'exposerons ensuite aux investisseurs. L'accord stipule que le PDG peut être révoqué par une majorité des deux tiers du conseil d'administration. J'accepte bien évidemment cette règle".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.