Lagardère : nouvelle flambée, Marc Ladreit de Lacharrière et Vincent Bolloré au capital ?

Lagardère : nouvelle flambée, Marc Ladreit de Lacharrière et Vincent Bolloré au capital ?
Arnaud Lagardère portrait

Boursier.com, publié le jeudi 16 avril 2020 à 15h31

Lagardère reste recherché. En hausse de plus de 11% à 16,9 euros, le titre du spécialiste de l'édition, de la production, de la diffusion et de la distribution de contenus affiche une hausse de près de 30% depuis le 7 avril. Le management est en plein conflit avec Amber Capital.

Amber veut un renouvellement total du conseil de surveillance

Si le fonds activiste, qui détient 16,42% du capital de Lagardère, est depuis de longues années très critique envers la gouvernance de l'entreprise, il souhaite désormais un renouvellement total du conseil de surveillance lors de la prochaine assemblée générale du groupe prévue le 5 mai prochain. Le fonds, qui revendique la place de premier actionnaire devant le Qatar, veut créer un contre-pouvoir face à l'indéboulonnable Arnaud Lagardere, gérant commandité. Pêle-mêle, Amber réclame, sous forme de résolutions en vue de la prochaine AG, l'abandon de la commandite, une simplification de la structure du groupe, la réduction des coûts de la holding ainsi qu'une révision de la politique de dividende.

ISS serait favorable aux arguments d'Amber

Amber Capital affirme ce jeudi qu'ISS (Institutional Shareholders Services), l'agence de conseil américaine en vote très influente, soutient ses arguments : "ISS recommande dans son rapport la révocation de 50% des membres du conseil actuel, y compris le président, et leur remplacement par les candidats proposés par Amber Capital... Nous pensons que les changements nécessaires pour conduire à une véritable transformation du groupe ne peuvent être réalisés que par une refonte complète du conseil de surveillance".

Marc Ladreit de Lacharrière et Vincent Bolloré en soutien ?

Mais, selon des indiscrétions obtenues par 'Les Echos', "Marc Ladreit de Lacharrière et sans doute Vincent Bolloré, sont en train de voler au secours d'Arnaud Lagardère". Si aucun des deux hommes d'affaires français n'a franchi le seuil des 5% du capital, niveau qui oblige les acquéreurs à révéler leurs positions auprès de l'AMF, "Marc Ladreit de Lacharrière a pris une participation dans Lagardère, de même que, probablement, Vincent Bolloré". Le quotidien économique précise que "l'idée de ces grands noms du capitalisme français, autrefois proches du père d'Arnaud, Jean-Luc Lagardère, serait d'aider un dossier de place à se régler amicalement". Marc Ladreit de Lacharrière (Fimalac) achète des titres via sa Financière alors que Vincent Bolloré serait monté ou envisagerait de monter rapidement au capital de Lagardère via La Financière de l'Odet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.