Lagardère : sous pression

Lagardère : sous pression
Lagardère Arnaud logo

Boursier.com, publié le lundi 19 octobre 2020 à 13h44

A contre-courant, Lagardère perd plus de 3% à 23,2 euros en ce début de semaine sur la place parisienne. Le titre du groupe d'édition et de distribution spécialisée fait l'objet de lourds dégagements après que Kepler Cheuvreux eut dégradé la valeur à à 'alléger' malgré un objectif rehaussé de 15 à 18 euros.

Par ailleurs, confronté à la chute du trafic aérien au niveau mondial, Lagardère Travel Retail discuterait avec plusieurs banques d'un prêt garanti par l'Etat de plusieurs centaines de millions d'euros. Selon les sources de 'BFM Business', ce PGE pourrait être supérieur à 500 ME, signe des importantes difficultés de la filiale de Lagardère. "Les discussions ont commencé il y a quelques semaines" mais aucune demande officielle auprès de Bercy n'a encore été faite, précise le site d'informations.

Pendant ce temps, la bataille entre les principaux actionnaires du groupe se poursuit. Vivendi et Amber, qui détiennent respectivement près de 27% et 20% du capital de Lagardère SCA , se sont alliés après que Bernard Arnault a conclu un partenariat par lequel il est entré à hauteur de 27% au capital de la holding familiale Lagardère Capital & Management, renommée Lagardère Capital. Le concert composé d'Arnaud Lagardère et Bernard Arnault, via ses sociétés Groupe Arnault et Financière Agache, a de son côté récemment franchi le seuil de 15% du capital de Lagardère.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.