Laurent Perrier proche des attentes au premier semestre

Laurent Perrier proche des attentes au premier semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 07h24

Le lancement de la nouvelle marque "La Cuvée" a pesé sur les résultats de Laurent Perrier au premier semestre fiscal, dans un contexte d'absence de croissance des volumes. Le groupe poursuit sa montée en gamme en prévision de la cruciale période de fin d'année.

Le chiffre d'affaires du premier semestre de l'exercice 2017-2018 du groupe de Tours-sur-Marne, qui couvre la période d'avril à septembre, a atteint 94,7 millions d'euros, ce qui représente une contraction de -3,2% en glissement annuel sur une base brute. Hors effet de change et activités pour compte de tiers, la contraction se limite à -0,3%. Le résultat opérationnel baisse plus nettement, de -11,9% à 16,9 ME, et de -4,3% sur une base organique. La marge opérationnelle baisse ainsi de 19,6 à 17,9%. Quant au résultat net part du groupe, il ressort à 7,9 ME contre 10,3 ME un an plus tôt, soit un recul de -24%. La société est cependant parvenue à améliorer son cash-flow opérationnel, déficitaire à cause de la saisonnalité de l'activité, mais qui se chiffre à -21,8 ME sur le semestre écoulé, contre -28,1 ME au cours du premier semestre 2016-2017. L'endettement net recule à 76% des fonds propres, contre 81% précédemment. La valeur des stocks a progressé de 2,7% et représente 194% de l'endettement net, contre 189% auparavant.

Oddo BHF visait 95,8 ME de revenus et 16,6 ME de résultat opérationnel et Gilbert Dupont respectivement 95,2 et 17,4 ME.

Le marché est étale en volume et sous pression en valeur, résume le président du directoire Stéphane Dalyac. La stabilité de l'activité en organique s'explique par le lancement de "La Cuvée". L'évolution entre prix et volumes est également favorable, mais la marge du premier semestre fiscal a été grevée par les frais de lancement de la nouvelle marque. La stratégie de montée en gamme va continuer. Le groupe ne formule pas de prévisions chiffrées pour l'année entière, mais rappelle la forte saisonnalité qui régit son activité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.