LDC : 1er trimestre en croissance de 4,1%

LDC : 1er trimestre en croissance de 4,1%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 04 juillet 2018 à 17h47

Le chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre de l'exercice 2018-2019 de LDC (allant de mars à fin mai 2018) s'élève à 981,4 ME contre 942,9 ME, en progression de 4,1% par rapport à l'exercice 2017-2018. Tous les pôles du groupe contribuent à cette croissance. A périmètre identique, le chiffre d'affaires augmente de 3% à 971,1 ME. Les volumes commercialisés sont en hausse de 1,3% (+0,8% à périmètre identique).

Hors amont, le chiffre d'affaires du premier trimestre du pôle Volaille s'élève à 695,7 ME en progression de 2,8% en intégrant les activités de la Société Favreau au 1er mars 2018 ainsi que les activités de produits élaborés reprises à Doux au 22 mai 2018. Les tonnages commercialisés sont en croissance de 1,5% (+1,0% à périmètre identique). Avec l'amont, le pôle Volaille France affiche un chiffre d'affaires de 765,1 ME en progression de 4% (+2,6% à périmètre identique). La croissance du 1er trimestre est portée par les familles poulet du quotidien (+9%) et les produits élaborés (+4%). L'activité des oeufs de consommation connaît "une croissance significative dans un contexte de marché label et plein air favorable".

Sur les activités du groupe en Pologne, les volumes reculent de 2,8% avec un chiffre d'affaires progressant de 7,1% pour atteindre 67,2 ME (+4,4% à taux de change constant). Cette croissance a été réalisée grâce à l'évolution du mix-produits.

Sur le pôle Traiteur, le chiffre d'affaires progresse de 3,1% en ligne avec les volumes vendus. Les ventes du trimestre atteignent désormais 149,1 ME contre 144,5 ME à période comparable. Les ventes continuent à progresser dans les principales familles du pôle Traiteur avec toujours des prises de parts de marché sur les produits à marque Marie (+9% de progression des volumes en frais).

Concernant les opérations de croissance externe annoncées, le Groupe Tranzit en Hongrie sera intégré au second semestre 2018-2019 et les sociétés Couthouis et Péridy en Vendée, seront quant à elles intégrées au deuxième trimestre 2018-2019. Ces opérations restent soumises à l'accord de l'Autorité allemande de concurrence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.