LDC : en recul après les comptes semestriels

LDC : en recul après les comptes semestriels
poulet volaille industrie abattoir

Boursier.com, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 09h20

LDC concède 0,5% ce jeudi en début de séance, dans le sillage de la publication de résultats semestriels légèrement inférieurs aux attentes. L'élément principal retenu par les investisseurs est le retrait de la marge opérationnelle courante du pôle volaille France, revenue à 5,8% (-30 points de base) à la suite d'efforts marketing pour soutenir la consommation et la conquête de parts de marché.

Au final, le résultat opérationnel courant du groupe affiche une progression de 2,4% à 93,2 ME contre 91 ME sur le premier semestre 2016-2017, faisant ressortir une MOC de 5% contre 5,3% un an plus tôt, pénalisée également par l'inflation sur les matières premières non céréalières. Le résultat net part du Groupe s'établit à 68,5 ME contre 63,6 ME

Pour Portzamparc, qui reste à "renforcer" pour un objectif ajusté de 130 à 125 euros, ces résultats sont légèrement inférieurs aux attentes mais ne remettent pas en cause l'Investment case de la société à savoir une bonne dynamique commerciale, des gains de parts de marché et du M&A à venir, le tout couplé à un bilan extrêmement solide pour le secteur.

Sur l'ensemble de l'exercice 2017-2018, LDC se fixe un objectif de résultat opérationnel courant sensiblement équivalent à celui de l'exercice 2016-2017.

L'atteinte de cet objectif restera conditionnée par la réussite des fêtes de fin d'année et du nouvel an chinois, des rendez-vous décisifs...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.