LDC : publication saluée

LDC : publication saluée
poulet volaille

Boursier.com, publié le jeudi 23 mai 2019 à 10h02

Dans un marché parisien qui courbe l'échine sur fond de nouveaux développements dans la guerre commerciale sino-américaine, LDC surnage en grappillant 0,45% à 112,5 euros, sur une quatrième séance de hausse consécutive. La publication annuelle du volailler s'avère solide avec un chiffre d'affaires en progression de 8% (+3,4% à périmètre et change constants) à 4,12 MdsE, un ROC de 190,1 ME, en hausse de près de 3% et au-dessus des attentes, ainsi qu'un bénéfice net de 148,7 ME, en augmentation sensible de 5,7%.

Pricing power

En première lecture, Midcap Partners Louis Capital Markets parle de résultats de bonne facture, globalement en ligne avec ses attentes. "Le groupe montre sa résilience dans un contexte difficile et sa capacité à surperformer ses marchés", avance le bureau de recherche en soulignant au passage le pricing power de LDC qui "aura finalement passé des hausses de prix plus facilement que prévu même s'il n'aura pas compensé totalement la hausse de prix des intrants, ce qui pèsera encore sur l'exercice (en cours) sur le pôle Volaille".

Guidance prudente ?

S'agissant des perspectives annoncées par LDC, l'intermédiaire estime les objectifs prudents. Pour l'exercice 2019-2020 qui commence, le groupe vise de nouveau une progression de son ROC de 200 ME soit une hausse attendue de l'ordre de 5%, sous l'effet d'une stabilité sur le pôle Volaille et une augmentation sur l'International et le Traiteur. "Cette guidance nous semble conservatrice au vu du contexte matière première qui s'améliore et d'une contribution des acquisitions qui semble plus favorable que prévu", indique Midcap Partners Louis Capital Markets.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.