LDC : stabilité du bénéfice semestriel

LDC : stabilité du bénéfice semestriel
poulet volaille

Boursier.com, publié le mercredi 21 novembre 2018 à 17h47

LDC a annoncé pour son premier semestre un résultat net part du groupe de 68,3 millions d'euros, en repli marginal de 0,3%, ainsi qu'un bénéfice opérationnel courant en recul de 2,3% à 91,1 millions d'euros. L'excédent brut d'exploitation est quasiment inchangé à 152 millions d'euros. Le chiffre d'affaires s'était quant à lui apprécié de 4,9% à 1,942 MdE. Le groupe évoque "des résultats contrastés dans un contexte exigeant", mais se dit prêt à faire face à la hausse des matières premières. A périmètre identique, le CA semestriel ressort en augmentation de 2,7%, avec une croissance sur tous les pôles. Les volumes commercialisés sont en hausse de 3,1% (+1,2% à périmètre identique).

Les capitaux propres du Groupe s'élèvent à 1.207 ME. La capacité d'autofinancement 3 du semestre s'élève à 132,1 ME, en progression de 2,2%, pour une trésorerie nette de 99,6 ME. Cette situation financière solide permet au Groupe de poursuivre sa stratégie volontaire d'investissement industriel avec 200 ME programmés sur l'exercice en cours et 190 ME prévus en 2019-2020. Pour répondre à la forte demande de volaille française, le Groupe annonce l'entrée en négociation exclusive avec la Société Ramon (68 ME de chiffre d'affaires et 6 ME d'excédent brut d'exploitation en 2017) avec une intégration prévue à compter de l'exercice 2019-2020. Cette acquisition est soumise à l'autorisation préalable de l'Autorité de la Concurrence.

Pour l'ensemble de l'exercice 2018-2019, le groupe envisage un léger recul de son résultat opérationnel courant. L'atteinte de cet objectif reste conditionnée à la réussite des fêtes de fin d'année et à l'obtention de revalorisations tarifaires complémentaires, commente le groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.