Le Bitcoin et les cryptos corrigent, possible interdiction en Corée du Sud

Le Bitcoin et les cryptos corrigent, possible interdiction en Corée du Sud©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 13h59

Le Bitcoin et les cryptomonnaies cèdent du terrain ce jeudi, du fait d'une potentielle interdiction en Corée du Sud. Le BTC se tasse à 13.820$ sur Bitfinex, alors que l'Ethereum corrige à 1.210$, suite à ses récents sommets historiques. Le Ripple évolue à 1,76$ sur Poloniex, poursuivant sa correction.

La Corée du Sud n'en veut pas

Le régulateur financier sud-coréen avait récemment prévenu qu'il inspectait, avec d'autres agences, six banques locales offrant des comptes en devises digitales aux institutions.

Législation en vue

Les rumeurs du jour font état cette fois d'une possible interdiction des échanges de Bitcoin et de 'cryptos' en Corée du Sud. L'agence Reuters cite à ce sujet des commentaires du Ministre local de la Justice, Park Sang-ki. Ce dernier aurait affirmé que son ministère étudiait une législation interdisant les échanges de cryptomonnaies. Cette décision ferait suite à de longues discussions avec un certain nombre d'agences gouvernementales, dont le ministère des finances.

Pas de mesure immédiate

Néanmoins, une telle interdiction ne pourra pas être immédiate. En effet, le projet local de loi devra être approuvé préalablement par le parlement, ce qui constitue une procédure généralement assez longue, qui pourrait même durer plusieurs années. En outre, relate Reuters, le Bitcoin, l'Ethereum et les cryptos connaissent un succès croissant en Corée du Sud, et les élections locales, prévues cette année, approchent, ce qui devrait encore compliquer les choses pour les régulateurs inquiets.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU