Le Bitcoin s'effondre, abandonnant un quart de sa valeur !

Le Bitcoin s'effondre, abandonnant un quart de sa valeur !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 22 décembre 2017 à 14h36

Le Bitcoin accélère sa chute ce vendredi, en recul de 25% sur Bitfinex, ce qui représente un plongeon de plus de 4.000$, à environ 12.200$ désormais. La volatilité est extrême, sur la plus célèbre des crypto-devises, après un pic à l'approche des 20.000$ inscrit il y a seulement quelques jours.

La semaine a été mouvementée pour les devises virtuelles. En particulier,la faillite d'une plateforme sud-coréenne a créé l'émoi, rappelant les risques de piratage. Deux cyberattaques ont ainsi été suffisantes pour mettre à terre l'opérateur Yapian de la plateforme d'échange Youbit.

Yapian a suspendu le trading sur sa plateforme. La firme s'est par ailleurs placée en faillite. La plateforme offrait la possibilité de négocier une dizaine de devises virtuelles, dont les deux 'stars' du moment, l'Ethereum et l'incontournable Bitcoin. Les utilisateurs ont été informés par Youbit de la possibilité qui leur était offerte de retirer, pour l'heure, environ 75% de leurs actifs...

Charlie Lee, créateur d'une des cinq plus importantes monnaies virtuelles au monde, le Litecoin, a quant à lui tout vendu. Il faut dire que sa cryptomonnaie avait connu une incroyable flambée de plus de 7000% en 2017, avant ses ventes. Charlie Lee dit avoir vendu afin... d'éviter tout conflit d'intérêt. Il avait créé le Litecoin en 2011. Cet ingénieur californien a confié au site web communautaire Reddit qu'il avait cédé et donné ses 'parts' ces derniers jours.

Les débats restent ouverts concernant le Bitcoin et ses pairs. Le risque systémique aura même été évoqué par les plus craintifs, à l'approche des 20.000$ sur le BTC. La chute toute récente devrait dissiper en partie ces inquiétudes, ramenant la 'capitalisation' de la star des cryptomonnaies à des niveaux plus raisonnables.

L'autre crainte des opérateurs demeure l'étroitesse du marché, aux mains d'une poignée d'investisseurs de la première heure. Ces 'grosses mains' seraient donc susceptibles de déstabiliser le marché, en cas de vente de leurs actifs.

Certaines institutions se risquent toutefois sur le Bitcoin. Le Chicago Mercantile Exchange a lancé ses 'futures' sur la crypto-devise, dans la foulée du Chicago Board Options Exchange, qui avait déjà proposé ses contrats à terme. Même les grandes banques d'affaires américaines s'activent désormais.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU