Le Crédit Agricole forcé de renoncer à son dividende majoré

Le Crédit Agricole forcé de renoncer à son dividende majoré©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 20 décembre 2017 à 07h20

Clap de fin pour le dividende majoré du Crédit Agricole. Comme d'autres entreprises cotées, la banque verte proposait depuis 2011 un bonus pour ses actionnaires les plus fidèles, ceux détenant leurs titres au nominatif depuis deux ans au moins. Mais l'Autorité Bancaire Européenne a considéré qu'il s'agissait là d'une "distribution préférentielle" non conforme au règlement (Capital Requirements Regulation). Une analyse corroborée par la Banque centrale européenne, qui a demandé au Crédit Agricole de supprimer de ses statuts la clause de majoration du dividende d'ici septembre 2018.

Une mesure de compensation en réflexion

La banque française va se plier à la demande et mettra au vote, lors de l'assemblée générale du 16 mai 2018, la suppression de la clause statutaire de majoration du dividende. Au préalable, une assemblée spéciale réunissant les ayants droit au dividende majoré aura été convoquée le 4 avril 2018. Le Crédit Agricole évalue toutefois une mesure compensatoire pour les actionnaires qui profitaient du dividende majoré, sans préciser, à ce stade, les pistes envisagées. A date, seules 6% des actions ordinaires sont éligibles au dividende majoré, lequel a représenté un surcroît de versement de 10 millions d'euros l'an dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.