Le Crédit Agricole s'intéresse à la Commerzbank

Le Crédit Agricole s'intéresse à la Commerzbank©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 octobre 2017 à 06h51

Le marché bancaire allemand est assez compliqué, c'est de notoriété publique. Pourtant, les établissements français sont tentés. Comme BNP Paribas, le Crédit Agricole est intéressé par la Commerzbank. Dimanche dans le 'Handelsblatt', le patron de la banque verte, Philippe Brassac, a joué cartes sur table : en tant que banque majeure de la zone euro, le Crédit Agricole se doit d'examiner le dossier. Le dirigeant est prêt à dévier de la stratégie actuelle, fondée sur la croissance organique, si une opportunité à ne pas rater se présente. C'est ce qu'il a fait en rachetant il y a quelques jours trois petites caisses d'épargne italiennes pour 130 ME.

La Commerzbank, dont Berlin détient une part du capital depuis le sauvetage de la banque lors de la crise financière, pèse actuellement 14,5 milliards d'euros en bourse. BNP Paribas affiche 85,4 MdsE et Crédit Agricole 44,16 MdsE (pour Crédit Agricole SA, Groupe Crédit Agricole dans son ensemble n'étant pas coté). Les deux françaises ne sont pas les seules prétendantes potentielles, puisque le nom d'Unicredit est aussi régulièrement cité depuis plusieurs mois. Mais la Chancellerie privilégierait, dit-on, une solution française en cas de changement de contrôle, car l'Allemagne nourrit toujours une certaine méfiance vis-à-vis de l'économie italienne en général et de ses banques en particulier. Le gouvernement allemand avait cependant démenti en septembre vouloir privilégier une banque hexagonale en cas de cession des 15% de Commerzbank qu'il contrôle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.