Le Crédit Suisse met de l'eau dans vin sur Danone

Le Crédit Suisse met de l'eau dans vin sur Danone©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 10h51

Le Crédit Suisse a abandonné sa recommandation négative sur Danone, sans pour autant adopter un biais positif. Il en résulte une opinion qui passe de "sousperformance" à neutre, pour un objectif de cours relevé de 61 à 67 euros. Désormais, le spécialiste pense que le risque sur les anticipations de résultats est plutôt équilibré, alors que le curseur pointait négativement jusque-là. Le bureau d'études a intégré des perspectives de croissance du chiffre d'affaires de moyen terme légèrement supérieures et l'impact de la réforme fiscale aux États-Unis. De mon point de vue, le dossier mérite une décote sur le secteur des aliments de base, du fait d'une plus grande opacité et d'un bilan plutôt lourd, qui confère l'entreprise une capacité financière moindre que celle de ses comparables, estime l'analyste Alan Erskine, plutôt critique sur les acquisitions, notamment celle de WhiteWave alors que la société américaine devrait terminer 2017 en panne de croissance organique ("rappelez-vous", moque l'analyste, que le prix élevé payé par Danone de 22 fois l'Ebitda avait été justifié car cela améliorerait le profil de croissance du groupe).

Du côté des éléments positifs, le Crédit Suisse reconnaît qu'il existe un potentiel de levier sur les résultats, d'une part si la solidité de la nutrition infantile en Chine se poursuit, et d'autre part si une inflexion attendue depuis six ans se confirme sur le marché européen des produits frais, où Danone semble renouer avec les gains de parts de marché dans les yaourts.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU