Le cuivre termine l'année au plus haut depuis l'été 2014

Le cuivre termine l'année au plus haut depuis l'été 2014
Câbles de cuivre
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 09h12

Fin d'année euphorique pour le cuivre. Le métal rouge évolue au plus haut depuis juillet 2014 sur le London Metal Exchange, à plus de 7.200 dollars la tonne. En hausse de près de 30% depuis le premier janvier, le cuivre affiche la plus forte progression de l'année parmi les métaux de base cotés à Londres. La dernière poussée de fièvre trouve son origine en Chine où Pékin a ordonné l'arrêt de la production de son principal producteur, Jiangxi Copper, afin de lutter contre la pollution hivernale.

Un marché en déficit

Plus globalement, le métal a été soutenu tout au long de l'année par les perturbations entourant la production mais aussi par les solides perspectives de croissance mondiale à un moment où les investisseurs et les groupes miniers ciblent de nouveaux usages potentiels pour le cuivre, tels que les véhicules électriques. Selon les données de l'Association internationale du cuivre, une seule voiture électrique pourrait nécessiter jusqu'à six kilomètres de câblage en cuivre. Les véhicules électriques utilisent en effet une quantité substantielle de cuivre dans leurs batteries et dans les enroulements et les rotors de cuivre utilisés dans les moteurs électriques.

Conséquence d'une demande vigoureuse et des perturbations de la production, le marché du cuivre est clairement en déficit et les experts estiment que ce dernier devrait encore se creuser dans les prochains mois. Selon 'The International Copper Study Group ', le déficit mondial atteignait déjà 181.000 tonnes au cours des neuf premiers mois de 2017.

Plus de 10.000$ la tonne?

Codelco, le plus grand producteur mondial de cuivre, indiquait récemment que les prix pourraient atteindre des niveaux record, à plus de 10.000$ la tonne. Pan Pacific Copper (PPC), le plus important fondeur de cuivre au Japon, estime pour sa part que le prix moyen de la tonne de cuivre pourrait atteindre 7.280 dollars en 2018 et 7.720 dollars en 2019, contre 6.100 dollars cette année.

"Les titres des groupes miniers liés au cuivre sont en hausse car les investisseurs sont optimistes sur les prix du cuivre avec la perspective d'une amélioration de la demande aux Etats-Unis et en Europe en particulier", déclare à Bloomberg, Yang Kunhe, analyste chez Pacific Securities.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.