Le fonds souverain norvégien a gagné 123 milliards de dollars en 2020

Le fonds souverain norvégien a gagné 123 milliards de dollars en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 28 janvier 2021 à 11h32

2020 restera comme une très bonne année pour le fonds souverain norvégien, le plus important au monde. Porté par la hausse des actions, technologiques en tête, le fonds a engrangé 123 milliards de dollars de gains l'année dernière. Le fonds, qui pèse désormais plus de 1.300 Md$ a enregistré un rendement de 10,9%, dont 12,1% pour son portefeuille boursier. Il a réalisé un gain d'environ 30 milliards de dollars rien qu'avec ses participations dans Apple, Amazon, Microsoft, Tesla, Alphabet et TSMC, peut-on lire dans le rapport annuel du fonds dévoilé ce jeudi.

2020 restera comme une très bonne année pour le fonds souverain norvégien, le plus important au monde. Porté par la hausse des actions, technologiques en tête, le fonds a engrangé 123 milliards de dollars de gains l'année dernière. Le fonds, qui pèse désormais plus de 1.300 Md$ a enregistré un rendement de 10,9%, dont 12,1% pour son portefeuille boursier. Il a réalisé un gain d'environ 30 milliards de dollars rien qu'avec ses participations dans Apple, Amazon, Microsoft, Tesla, Alphabet et TSMC, peut-on lire dans le rapport annuel du fonds dévoilé ce jeudi.

L'exposition aux obligations a généré un rendement de 7,5%, alors que l'investissement dans l'immobilier s'est révélé moins opportun avec la crise (-0,1%). A fin décembre, 72,8% du fonds étaient investis sur les marchés boursiers, 2,5% dans des biens immobiliers non cotés et 24,7% dans des obligations.

"Bien que la pandémie ait marqué l'année 2020, le fonds a connu une autre bonne année. Le rendement global du fonds en 2020 a été le deuxième plus élevé depuis 1998, mesuré en couronnes. Toutefois, ce rendement élevé nous rappelle également que la valeur de marché du fonds pourrait varier considérablement à l'avenir", déclare le président du Conseil, Øystein Olsen.

Créé dans les années 1990, le fonds a été créé pour investir les revenus pétroliers et gaziers de la Norvège à l'étranger. L'idée était d'éviter la surchauffe de l'économie nationale, tout en préservant et en créant des richesses pour les générations futures. Avec des participations dans environ 9.200 entreprises, le fonds possède environ 1,5% des actions mondiales. Il est en train d'augmenter son exposition aux valeurs nord-américaines, après avoir fait passer la part des actions dans son portefeuille global de 60% à 70% en 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.