Le gros coupon d'EDF fait grimper le titre

Le gros coupon d'EDF fait grimper le titre©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 février 2018 à 09h23

EDF ne doit pas être fâché d'en finir avec un exercice 2017 truffé d'avertissements sur les résultats. Le groupe a annoncé des chiffres médiocres, sans surprise, plombés par les arrêts de centrales nucléaires. Il a en revanche réitéré ses prévisions 2018 et sert un coupon de 0,46 euro, qui offre un rendement proche de 10%. Les chiffres sont très bien accueillis ce matin, puisque l'action rebondit de 4 % à 10,535 euros, après il est vrai une chute de 3 % la veille, à contre-tendance du marché. Ce qui plaît le plus au marché, c'est sans doute le niveau du dividende, puisqu'il est supérieur d'environ 50 % aux attentes du consensus, qui s'établissait à 0,30 euro par action. Cela traduit un bénéfice net plus élevé que prévu, grâce aux plus-values réalisées en 2017 sur les cessions et à un taux d'imposition plus doux qu'anticipé. Pour le reste, les résultats sont plutôt conformes aux dernières indications, tandis que les prévisions 2018 sont restées inchangées.

Quant à l'horizon 2019, il est mitigé, selon le bureau d'études Jefferies. D'un côté, l'amélioration des prix du marché et la réduction des dépenses dans le cadre du plan de performance vont bénéficier aux résultats. Mais de l'autre, la production nucléaire devrait se contracter par rapport à 2018, car le nombre d'inspections décennales sera plus élevé qu'en 2017 et en 2018 et que Fessenheim aura fermé. "Si une production inférieure à la moyenne est tout à fait compréhensible dans le cadre du plan de redressement, une interrogation plus globale émerge quant à un appui politique ou organisationnel du gouvernement français, alors que les frais d'investissement pour mettre un niveau un parc nucléaire vieillissant vont s'accroître", conclut l'analyste, acheteur avec un objectif à 15 euros.

Des résultats en baisse

Le groupe a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 69,63 milliards d'euros, en baisse de 2,2 % en glissement annuel sur une base publiée, mais en progression de 0,4 % sur une base organique hors régularisation tarifaire en France. Dans le même temps, l'Ebitda s'est établi à 13,74 MdsE, en baisse de -16,3 %, en données publiées, et de -10 % sur une base comparable. Le résultat opérationnel se tasse de 25 % à 5,64 MdsE, tandis que le résultat net part du groupe est en progression de 11,3 % à 3,17 MdsE. EDF précise toutefois que le résultat net courant chute de -31 % à 2,82 MdsE. La production nucléaire a atteint 379,1 TWh. La dernière indication fournie en décembre faisait état d'une production nucléaire légèrement inférieure à 383 TWh et entre 13,7 et 14,3 MdsE d'Ebitda. Le consensus S&P Global Market Intelligence était positionné à 13,71 MdsE pour l'Ebitda, juste en bas de fourchette.

Un dividende toujours copieux

Parmi les autres enseignements de la publication, figurent une dette nette de 33 MdsE, soit un ratio dette nette sur Ebitda de 2,4 fois, et un dividende proposé à 0,46 euro par action, correspondant à un taux de distribution de 60% et à un rendement de 9,87% ! Le management souligne que le plan de performance a été atteint avec un an d'avance pour les charges et l'optimisation du besoin en fonds de roulement, et que 80% du programme de cessions a déjà été réalisé à mi-parcours.

Les objectifs 2018 sont confirmés, notamment un Ebitda compris entre 14,6 et 15,3 MdsE et un cash-flow équilibré hors Linky, nouveaux développements et plan de cession. Le ratio dette nette sur Ebitda devrait être inférieur ou égal à 2,7 fois. Le taux de distribution cible du résultat net courant sera de 50%. Le PDG Jean-Bernard Lévy rappelle que son groupe s'engage dans une accélération sans précédent dans les énergies renouvelables. EDF dispose ainsi de bases solides pour réussir le rebond attendu en 2018, selon le dirigeant.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Le gros coupon d'EDF fait grimper le titre
  • avatar
    FelixM -

    Un coupon de 0,46 €, un cours de 9,76 €, cela fait un rendement de 9,87 % ?
    Très curieuse arithmétique ! Boursier.com nous avait habitués à mieux.

  • avatar
    Tueur -

    Comme prévu, les investisseurs avisés sont déjà sortis de ce titre .......

  • avatar
    Tueur -

    Restez à l'écart de cet "emprunt russe" ..........