Le groupe de BTP britannique Carillion en faillite

Le groupe de BTP britannique Carillion en faillite©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 janvier 2018 à 08h18

C'est un coup de tonnerre dans le BTP britannique, même si l'entreprise battait de l'aile depuis longtemps déjà : le conseil d'administration de Carillion a demandé ce matin sa liquidation judiciaire ("compulsory liquidation"), faute d'avoir trouvé un accord avec ses créanciers sur une autre issue. Dans un communiqué diffusé avant l'ouverture du London Stock Exchange, le groupe a fait part de son intention de lancer la procédure en demandant à la justice de nommer un administrateur-séquestre ("official receiver") qui devrait nommer PwC comme responsable spécial de la liquidation. Carillion ne pesait quasiment plus rien en bourse, mais c'est un des principaux acteurs du secteur au Royaume-Uni, avec 43.000 salariés environ dans le monde (dont environ 19.500 outre-Manche) et un chiffre d'affaires de 4,4 milliards de livres en 2016.

Le gouvernement britannique va apporter les fonds nécessaires pour assurer la continuité des services publics assurés par le groupe et ses sous-traitants. Aux dernières rumeurs, Carillion aurait eu besoin de 300 M£ pour assurer sa survie à court terme, mais Londres aurait décidé de stopper l'hémorragie alors que le groupe est déjà largement dépendant des contrats public-privés signés avec les autorités.

En juillet dernier, Carillion, Kier et Eiffage avaient décroché deux sur la première phase de la future ligne ferroviaire à grande vitesse HS2 (High Speed 2) qui reliera Londres à Birmingham en 2026. Ces lots génie civil, au centre du tracé en zones rurales, couvrent 80 km et près de 1,6 milliard d'euros de contrats.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU