Le Groupe PSA lance son application 'Live'in PSA'

Le Groupe PSA lance son application 'Live'in PSA'
PSA Peugeot logo lion

Boursier.com, publié le lundi 22 janvier 2018 à 15h33

Afin de faciliter l'accès à l'information interne et à l'actualité du Groupe PSA par tous, en temps réel, le Groupe a lancé une application 'Live'in PSA' accessible par smartphone. PSA a inscrit le déploiement digital au coeur de sa stratégie 'Push to Pass', comme un levier de transformation et de performance globale de l'entreprise. Avec la digitalisation, l'entreprise propose des méthodes et des espaces de travail innovantes, le déploiement d'un réseau social d'entreprise et de façon générale des méthodes de travail plus agiles, plus transversales et plus collaboratives.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Le Groupe PSA lance son application 'Live'in PSA'
  • avatar
    jamin -

    ras-le-bol des anglicismes et de l'anglais utilisés par les grands groupes et les marques; on est en France .

  • avatar
    sautel -

    Peugeot licencie 1000 travailleurs, parce qu e il investi 2 milliards au Maroc ce qui veut dire qu il ne fabriquera v plus de voitures en France, alors q Toyota
    Investi en France, voyez l'esprit du capitalisme français, merci Toyota

  • avatar
    parisman -

    et destructions d'emplois in PSA?

  • avatar
    loldc -

    PSA : Merci Macron !
    PSA va utiliser le nouveau dispositif des ruptures conventionnelles collectives pour se débarrasser de 1 300 salariés en CDI, en théorie
    volontaires, des séniors, et recruter à la place des jeunes plus mal payés.
    Avec la nouvelle loi, PSA n'a même plus besoin d'invoquer de prétendues difficultés économiques, ni à respecter la moindre obligation de reclassement et de réembauche.
    Un cadeau de Macron au grand patronat, avec la complicité de quelques syndicats soumis ou maison.

    avatar
    parisman -

    les syndicats c'est les pires ce sont des profiteurs soumis à l'UE; car l'UE les engraisse