Le marché automobile européen a effacé la crise financière

Le marché automobile européen a effacé la crise financière©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 17 janvier 2018 à 08h07

Les immatriculations de véhicules neufs en Europe ont reculé de -4,9% en décembre, par rapport à la même période de l'année précédente, pour totaliser 1.088.498 unités, selon les données publiées ce matin par l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA). La baisse s'explique essentiellement par un jour travaillé de moins en décembre 2017 par rapport à décembre 2016. En conséquence, tous les grands marchés européens, hormis l'Espagne, ont reculé sur la période. Malgré cette baisse de fin d'année, le bilan est très positif pour le secteur automobile en 2017, avec une croissance de 3,4%, pour une quatrième année consécutive de progression. Le marché a dépassé le cap des 15 millions d'immatriculations pour la première fois depuis 2007. Avec des progressions supérieures à 7%, l'Italie et l'Espagne étaient les deux marchés les plus dynamiques, devant la France (+4,7%) et l'Allemagne (+2,7 %). Le marché britannique est resté déprimé, avec des ventes en baisse de -5,7 %, soit sa première contraction en six ans.

Dans l'UE et les pays EFTA, le rachat d'Opel Vauxhall par PSA a dopé la part de marché européenne du Français à 15% en décembre, contre 8,9% un an avant. Peugeot (+9,8%) et Citroën (+1,6%) sont en hausse, mais DS chute de -13,6%. Renault a souffert en décembre (-4,6%) avec une part de marché qui reste cependant solide à 12,7%. Dacia (+9,7) et Lada (+9,6%) ont fait mieux que la marque au losange (-9,5%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.