Le marché salue les résultats d'Aperam

Le marché salue les résultats d'Aperam©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 10h20

Aperam a publié hier soir ses résultats 2017, un exercice très positif qui s'achève sur un copieux bénéfice de 361 millions de dollars, légèrement meilleur que prévu. Jefferies a réitéré sa recommandation à l'achat et son objectif de 55 euros à la vue des chiffres, qu'il salue, notamment au niveau du bilan et de l'impressionnante politique de rémunération des actionnaires. L'analyste a apprécié les commentaires favorables sur le Brésil, qui pourrait apporter un effet de levier non négligeable à partir de 2019.

Le spécialiste de l'inox a légèrement dépassé les 5 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2017, grâce à une croissance de 18 %. La société a surtout bénéficié d'une amélioration des prix, car ses expéditions ne se sont accrues que de 1%. L'EBITDA, à 619 millions de dollars, a fait un bond de près de 26 %, en dépit de quelques éléments négatifs, comme une panne technique dans une usine belge et des marchés qui restent difficiles en Amérique du Sud. Le bénéfice opérationnel a progressé de 41 % à 447 M$, ce qui permet de réaliser sur la totalité de l'exercice un bénéfice net de 361 M$ contre 214 M$ un an avant. Côté bilan, la dette financière nette est passée en position nette de trésorerie à hauteur de 75 M$ au 31 décembre dernier.

Des investissements en prévision

La société va verser un coupon de 1,80 dollar, contre 1,50 dollar au titre du précédent exercice. En parallèle, un programme de rachat d'actions doté d'un maximum de 100 M$ a été décidé. Le management a précisé qu'un nouveau projet d'investissement est prévu dans l'usine de Gand, en Belgique, pour une nouvelle ligne de laminage à froid, de recuit et de décapage. En outre, le centre de services allemand va être transféré de Duisbourg à Haan pour être modernisé et réaliser des économies. Enfin, cette publication était la dernière d'Aperam en dollars, puisque la société a décidé de présenter ses résultats financiers en euros à compter de la publication des chiffres du premier trimestre 2018. Quant aux perspectives 2018, elles démarrent par une prévision d'EBITDA en légère hausse au premier trimestre 2018 par rapport au quatrième trimestre 2017. La dette nette devrait rester un niveau très bas à l'issue du trimestre.

Le titre progresse de 2,3% à 47,44 euros en matinée, après ces comptes salués par les analystes. Le Crédit Suisse a relevé de 49 à 53 euros son objectif de cours, au motif que les projections restent solides en Europe et que les perspectives au Brésil, nonobstant le risque politique, sont bien meilleures qu'au cours des années précédentes. La politique de rémunération des actionnaires est en outre jugée vraiment intéressante, malgré l'accroissement des investissements. Le spécialiste restera vigilant à toute opération de fusion acquisition, qui pourrait être tentante au regard de la qualité du bilan du sidérurgiste.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.