Le marché sanctionne le "premier de la classe" Amundi

Le marché sanctionne le "premier de la classe" Amundi©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 09 février 2018 à 09h27

Amundi a placé la barre à au moins 1,05 milliard d'euros de bénéfice net ajusté à l'horizon 2020, en marge de la publication de ses résultats 2017, ce matin. Cela revient à dire que la société de gestion espère doubler ses profits par rapport à 2015. Une publication qui reçoit un accueil glacial du marché, avec un titre qui perd 6% à 67,14 euros, dans de gros volumes. Il faut dire qu'un dossier comme Amundi, au regard de son parcours boursier en, n'a pas vraiment le droit de décevoir. Un bon connaisseur du dossier estime que les entrées d'argent frais sont décevantes sur le quatrième trimestre, mais cependant génératrices de fortes marges, ce qui a permis d'afficher de solides bénéfices. Les analystes espéraient par ailleurs des objectifs un peu plus ambitieux en 2020 au niveau de la rentabilité et des résultats. Le premier de la classe est condamné à l'excellence, pas à de simples bonnes performances.

En 2017, le groupe a dégagé une collecte nette de 70,6 MdsE et un bénéfice net ajusté en hausse de 14,1% à 918 ME. Les objectifs qui avaient été fixés lors de l'entrée en bourse en 2015 ont été largement dépassés souligne le management. La collecte par exemple, qui a atteint 131 MdsE en deux ans, alors que l'objectif était de dégager 120 MdsE en trois ans. Le coefficient d'exploitation aussi, puisqu'il a été ramené à 52,4%, alors que le niveau cible était de 55%. La progression du bénéfice net par action également, puisqu'elle a atteint 12,5% en moyenne sur 2015-2017, alors que l'objectif avait été fixé à 5% par an, une performance d'autant plus remarquable qu'elle a été réalisée malgré une augmentation de capitale importante en avril 2017. Enfin, le taux de distribution 2017 atteindra 65%, alors que la cible était fixée à 60%. La capitalisation d'Amundi a doublé depuis son entrée en bourse en 2015, ce qui la place au premier rang des gestionnaires d'actifs en Europe, et au quatrième rang à l'échelle mondiale, insiste la direction.

2,50 euros de dividendes et de nouveaux objectifs

Au 31 décembre 2017, les encours sous gestion se montaient à 1.426 milliards d'euros, en forte hausse sous l'action de l'acquisition de Pioneer, de la hausse des marchés et de la collecte nette. Un coupon de 2,50 euros par action sera proposé, en hausse de 13,6%. Les objectifs 2020 sont une collecte nette cumulée d'au moins 150 MdsE sur trois ans et un coefficient d'exploitation inférieur ou égal à 53%, qui inclura certains réinvestissements destinés à financer la croissance future. Le bénéfice net ajusté sera supérieur ou égal à 1,05 MdE en 2020, ce qui représente une croissance annuelle moyenne d'environ +7% entre 2017 et 2020, contre +5% auparavant. Le taux de distribution du dividende sera fixé à 65% du résultat net, hors coûts d'intégration.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Le marché sanctionne le "premier de la classe" Amundi
  • avatar
    roger22300 -

    Merci aux perdants du plan epargne entreprise de France Telecom pour leur particiption à nos benefices.

  • avatar
    roger22300 -

    Merci aux perdants du plan epargne entreprise de France Telecom pour leur particiption à nos benefices.

  • avatar
    roger22300 -

    Merci aux perdants du plan epargne entreprise de France Telecom pour leur particiption à nos benefices.

  • avatar
    Tueur -

    Ouais , comme moi ........