Le Noble Age : 24,2 ME de bénéfices en 2017

Le Noble Age : 24,2 ME de bénéfices en 2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 27 mars 2018 à 21h19

En 2017, le chiffre d'affaires consolidé de Le Noble Age s'établit à 487 millions d'euros, en hausse de +2,5% en publié par rapport à l'exercice 2016. Le chiffre d'affaires de l'activité Exploitation est arrêté à 413,9 ME à fin 2017 et affiche une progression de 5,1% sur les douze derniers mois, grâce à une croissance organique solide de 4,2% sur tous les métiers et une croissance externe de 0,9%.

L'Ebitda, retraité de la perte exceptionnelle sur une cession immobilière, s'établit à 53,9 ME et affiche une progression de +3,1% en comparable. Le résultat opérationnel courant (ROC) s'établit à 43,5 ME, en progression de +8,4% pour une variation en valeur de 3,4 ME. Le ROC Exploitation affiche une hausse plus marquée de +12,3% à 41,8 ME, grâce à la contribution des métiers du Long Séjour et du Moyen Séjour, dans un contexte de bonne maîtrise des coûts de holding. La marge opérationnelle courante (MOC) représente dès lors 9% du chiffre d'affaires, en hausse de 49 points de base par rapport à l'an passé. Elle atteint un plus haut historique à 10,1% en secteur Exploitation, en amélioration de 65 points de base sur un an.

Le résultat opérationnel consolidé s'élève à 39 ME (34,9 ME l'an dernier), en hausse de 12% ; la marge opérationnelle du Groupe atteint 8% du chiffre d'affaires fin 2017, en progression de 67 points de base.

Les charges financières s'établissent en diminution de - 5% à 7,8 ME (8,2 ME fin 2016), tout en en intégrant une charge non courante de 0,85 ME fin 2017 liée à la comptabilité des instruments de couverture. Retraité de cet élément, le coût de l'endettement ressort en baisse de -15%. Cette évolution positive résulte de la diminution de la dette nette du Groupe et d'un mix de financement équilibré, dans un environnement de crédit favorable.

Le résultat net part du groupe s'établit à 24,2 ME (21,6 ME l'an passé). Retraité des produits liés à la fiscalité différée pour 4,5 ME fin 2017 et 6,2 ME fin 2016, le résultat net part du groupe s'élève fin 2017 à 19,7 ME (15,5 ME il y a un an). Il s'établit en progression de +27,1%. Retraitée de ce produit d'impôt différé, la marge nette représente 4% du chiffre d'affaires consolidé (3,3% en 2016). Elle affiche une amélioration de 78 points de base sur les douze derniers mois, grâce à l'effet relutif des actions de transformation du parc.

Structure financière

La génération des cash-flows est solide, portée par une marge brute d'autofinancement de 50,7 ME, en croissance de 11%. Les investissements de maintien s'établissent à 12,7 ME et les investissements de développement à 8,8 ME, répartis entre le développement organique pour 5,2 ME (en appui de nouvelles activités, comme les centres de santé et les soins ambulatoires) et les acquisitions pour 3,6 ME. Au 31 décembre 2017, la dette financière nette s'établit à 185 ME en baisse de 40 ME par rapport au 31 décembre 2016.

La structure financière est très flexible avec un levier d'Exploitation6et un gearing d'Exploitation (dette nette sur fonds propres et quasi-fonds propres), respectivement à x1,2 et x0,25, en dessous des ratios autorisés de x4,5 et x1,25 pour l'année 2017. Le Groupe dispose d'une trésorerie disponible à la clôture de 162 ME, et d'une extension de son crédit syndiqué conclue en janvier 2018 pour 50 ME additionnels, soit une autorisation totale de 200 ME, afin d'accélérer sa dynamique d'acquisitions, avec une même attention prêtée à la compatibilité des cibles avec le modèle d'exploitation de LNA Santé.

Dividende

En adéquation avec la politique de distribution graduelle et progressive du Groupe, le versement d'un dividende de 0,32 euro par action sera proposé à la prochaine Assemblée générale des actionnaires, le 20 juin.

Perspectives

Avec une part de 22% du parc en restructuration au 31 décembre 2017 (1 600 lits), LNA Santé poursuit sa transformation. Le parc en croisière s'étoffera de 12% en 2018, soit 670 lits qui porteront le réseau à maturité à 6 163 lits, conforme en tous points aux standards qualitatifs de LNA Santé. La croissance organique est attendue à 3,5% du chiffre d'affaires Exploitation et sera plus soutenue en secteur sanitaire. La marge d'Ebitda des établissements en croisière se maintiendra à 12% du chiffre d'affaires, pour une marge opérationnelle consolidée comparable à celle de l'exercice 2017.

L'année 2017 vient conclure une séquence importante de notre plan Grandir Ensemble 2013 - 2017, marquée par le respect de nos engagements. Elle nous permet de structurer notre prochaine feuille de route et dessiner nos développements futurs. Pleinement engagées à faire de LNA Santé un acteur incontournable et reconnu pour son exigence et la qualité de ses services, nos équipes ont porté en 2017 l'innovation au coeur de nos métiers en mettant au point le modèle d'organisation de nos HAD, en s'engageant dans les premiers contrats pluriannuels d'objectifs et de moyens de nos EHPAD, en préparant la prochaine campagne de livraison de nos SSR, et en investissant le champ des parcours de santé. Cette culture de l'engagement anime nos équipes autour de nos valeurs fondatrices, et c'est ensemble, que nous allons porter notre prochaine feuille de route 2018 - 2022, dont les axes seront communiqués au second semestre de ce nouvel exercice, commente Jean-Paul Siret - Président Directeur Général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.