Le patron d'UniCredit souhaite que les taux négatifs soient répercutés sur les clients des banques

Le patron d'UniCredit souhaite que les taux négatifs soient répercutés sur les clients des banques©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 03 octobre 2019 à 15h59

Les clients doivent passer à la caisse ! Jean Pierre Mustier estime que les coûts liés aux taux d'intérêt négatifs subis par les banques doivent être répercutés sur leurs clients. Le directeur général d'UniCredit, également président de la Fédération bancaire européenne, a déclaré lors d'une conférence organisée à Bruxelles: "Il serait extrêmement important que les taux négatifs ne s'arrêtent pas au bilan des banques... Les mesures doivent atteindre les clients si nous voulons que la politique monétaire produise son plein effet".

La BCE doit se montrer plus ferme

Alors que la plupart des établissements financiers ont jusqu'ici refusé de faire payer leurs clients, M.Mustier a affirmé que la BCE devait se montrer plus ferme et dire aux prêteurs : "S'il vous plaît, transmettez les taux négatifs à vos clients d'une manière ou d'une autre, en protégeant bien sûr les petits clients" (ndlr : ceux ayant moins de 100.000 euros sur leur compte).

La BCE devrait racheter des obligations bancaires

Selon les propos repris par 'Bloomberg' et 'Reuters', le PDG d'UniCredit a également invité la BCE à acheter des obligations bancaires dans le cadre de son programme de rachat de titres (QE), qui se limite actuellement aux emprunts d'État et aux obligations d'entreprises. "Il serait tout à fait logique que la BCE achète les engagements des banques", a déclaré le dirigeant, notant que cela contribuerait de manière significative à réduire les coûts de financement des prêteurs, ce qui à son tour diminuerait les coûts d'emprunt des entreprises et des ménages.

Evaluer le coût de la réglementation européenne

Il a également appelé à une évaluation du coût de la réglementation pour les banques de l'UE, qui, selon lui, doivent faire face à un fardeau réglementaire plus lourd que celui de leurs concurrentes américaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.