Le PDG des casinos Wynn contraint à la démission après des révélations

Le PDG des casinos Wynn contraint à la démission après des révélations
Las Vegas

Boursier.com, publié le mercredi 07 février 2018 à 06h21

Steve Wynn, un magnat américain des casinos, a démissionné de son poste de CEO de Wynn Resorts, la société qu'il a fondée à Las Vegas, après un article du 'Wall Street Journal' évoquant un comportement déplacé avec ses collaboratrices. L'ex-dirigeant de 76 ans, cité dans le communiqué diffusé par le conseil d'administration de son groupe, estime s'être retrouvé ces dernières semaines au coeur d'une avalanche de mauvaise publicité, susceptible de nuire à sa capacité à diriger les opérations. Il a salué son successeur, Matt Maddox.

Wynn a démenti les accusations du 'WSJ', en estimant notamment que son ex-femme cherchait à manipuler l'opinion dans le cadre d'une procédure de divorce en cours. Le journal américain des affaires a recueilli de nombreux témoignages sur le comportement sexuellement agressif du dirigeant avec ses collaboratrices. Il évoque aussi quelques affaires troubles comme un versement de 7,5 millions de dollars à une de ses anciennes employées qui l'accusait de l'avoir violée, en échange de son silence.

Le conseil d'administration de Wynn passe totalement sous silence les questions soulevées par le 'WSJ' avec un discours à la gloire de son fondateur, lequel a créé le Las Vegas moderne. Plus de 40% de tous les responsables de Wynn Las Vegas sont des femmes, le taux le plus élevé de l'industrie du jeu, souligne par ailleurs le communiqué : on voit à peu près où le conseil veut en venir, mais cela n'a pas vraiment de rapport avec les accusations formulées contre son désormais ex-CEO et président.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.